Le danseur BBoy Haiper raconte son histoire

"Ils me disaient : 'Avec les béquilles, impossible que tu puisses monter avec nous sur scène.'" Bboy Haiper raconte son histoire.

BBoy Haiper : un danseur peu ordinaire

Youcef Mecheri danse depuis 18 ans et son parcours est loin d’être comme les autres. Il raconte à Brut.

« Je veux que tout le monde connaisse mon histoire », assure Youcef Mechera, alias BBoy Haiper. Ce danseur professionel de 29 ans vit à Paris et souffre de deux handicaps physiques : une scoliose et un handicap au niveau des pieds.

Difficile de se faire accepter

Algérien d'origine, Youcef perd son père à l’âge de 4 ans. Puis c’est sa mère qui s’en va lorsqu’il a 7 ans. Mais il se bat pour s’en sortir. « Je ne pouvais pas marcher quand j’avais 6 ans. Je n’avais pas de béquilles, je marchais par terre avec les pieds et les mains », raconte Youcef. Puis il découvre le break dance. On est en 2002. Youcef cherche alors à se greffer à un groupe qui s’entraîne en bas de son immeuble.

« Un chef de groupe m’a invité, c’est lui qui m’a donné beaucoup de force pour continuer. Malheureusement, après il est parti et je suis resté avec le reste du groupe, et ils ne m’ont pas accepté du tout » , raconte-t-il. Les différences physiques du jeune homme posent problème aux autres danseurs, qui refusent que Youcef monte sur scène avec eux. Mais il continue, malgré tout, de s’entraîner chez lui 5 heures par jour. Il veut atteindre le niveau des danseurs internationaux.

La France a un incroyable talent

Aujourd’hui, BBoy Haiper a atteint son objectif : il est danseur international et est souvent invité à des compétitions. Régulièrement, il organise des spectacles de rue. « Tout le monde me dit : "Pourquoi on ne te voit pas à ‘Incroyable talent’ ? Pourquoi ?" Alors voilà, cette année, on est à "Incroyable talent". J'espère qu’on va faire quelque chose de bien », confie le danseur. Pour son partenaire Sami Barkia, BBoy Haiper est une source d’inspiration.

L’objectif de Youcef Mecheri est de démontrer à toutes les personnes qui l’ont jugé et sous-estimé qu’elles avaient tort. Son rêve, c’est Hollywood. Dans son spectacle, il ne montre pas seulement ses performances physiques, il exprime aussi ce qu’il ressent.

avatar
Brut.