Les 4 valeurs essentielles de One Piece

Son 1000ème chapitre vient juste de sortir. One Piece, c'est le manga le plus vendu du monde, mais aussi l'un des plus engagés. Et pour les YouTubeurs de la chaîne Le Mont Corvo - Kamal & Kyta, voilà pourquoi la création de Eiichirō Oda séduit autant.

Les valeurs de One Piece

Kamalthéro et Kytaro, spécialistes de One Piece et créateurs de la chaîne Youtube Mont Corvo décryptent les grandes valeurs de l'œuvre.

Le dépassement de soi

Luffy, le héros emblématique du manga, souhaite devenir le "Seigneur des pirates”. Le mangas insiste sur la persévérance et la possibilité de s’améliorer à chaque instant : “Tant que tu te bats, bats-toi, bats-toi pour être quelqu’un de meilleur, en fait”, insiste Kytaro.

L’entraide

Les Mugiwaras, les protagonistes principaux, incarnent l’esprit d’équipe selon Kamalthéro. “C’est un seul bateau. Mais il fonctionne parce que chacun a son job, a son rôle”, dit-il. Le manga insiste sur l’idée que la réussite dépend aussi des autres. “On a beau vouloir être le plus fort, on a beau être le plus fort, on ne l’est pas tout le temps et on ne l’est pas tout seul”, affirment les youtubeurs.

La tolérance

Le racisme est évoqué à travers les personnages de One Piece. Ils incarnent en effet une jeunesse luttant pour la tolérance : “C’est la nouvelle génération, les terribles pirates, qui doivent briser ces injustices”, explique Kamalthéro.

L’engagement

L’engagement est visible notamment grâce à la diversité des sujets abordés, comme la pauvreté ou encore la discrimination, etc. Aussi, la question inhérente à l’écologie est prédominante dans One Piece. Les youtubeurs expliquent d’ailleurs l’importance de la nature au Japon entre traditionalisme et modernité. “Dans le dernier arc de “One Piece” il y a beaucoup de pages qui vont s'intéresser à la présentation de la nature, c’est vraiment la définition d’un paysage (…) Et puis le Japon, constamment, c’est un pays qui, dans sa culture et dans ses œuvres culturelles plutôt, va constamment mettre en opposition un traditionalisme et une modernité et se dire : "Bah, il y a des bonnes choses, mais en fait, les immeubles c’est moche, les arbres c’était mieux“, explique Kamalthéro.

avatar
Brut.