retour

Louis-Philippe Dalembert raconte à Augustin Trapenard son roman "Milwaukee Blues"

"C'est un pays où on crève avec l'espoir." En s'inspirant du meurtre de George Floyd, Louis-Philippe Dalembert raconte le racisme présent dans la société américaine dans son roman "Milwaukee Blues". Il en discute pour Brut avec Augustin Trapenard.

22/11/2021 10:47
  • 53.5K
  • 10

9 commentaires

  • Lusu V.
    6 jours

    Il pourrait aussi s'intéresser à la France...l'histoire n'y begaie pas elle régresse...

  • Francky M.
    23/11/2021 07:31

    tu parle george Floyd on veux le faire passé pour un Saint, c'était un délinquant multirécidiviste. Le mec a été condamner pour viole, attaque à mains armées, trafique de drogue, trafique de faut billet et j'en passe, tu parle d'un saint

  • Maya S.
    23/11/2021 04:48

    Je vais le lire ce livre promis

  • Josiane B.
    23/11/2021 04:19

    J'àîme la façon ďé vôir lés choses

  • Assiis R.
    22/11/2021 16:26

    There's no racism in the USA. They elected a black man to the post of president, they have got many Very "Important People" that are black men and black women. They enjoy black music and rappers are very rich black guys and girls... Je ne pense pas donc, qu'il y a du racisme aux États-Unis.

  • Quentin R.
    22/11/2021 16:06

    Magnifique programme merci

  • Classement-voyage 2.
    22/11/2021 12:41

    C'est fort 💪

  • Annik B.
    22/11/2021 12:39

    Écrire c est laisser une trace d une histoire pour qu'elle ne se répète pas . Intéressé par ce livre pour comprendre l auteur par ses propres pensées sur une feuille 🍃.

  • Denise M.
    22/11/2021 12:37

    6

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.