Quand Charb parlait de la liberté d'expression

L'ancien directeur de la publication de Charlie Hebdo, assassiné lors de l'attentat qui a visé le magazine, aurait eu 52 ans aujourd'hui. Quand Charb parlait de la liberté d'expression...

En 2012, Charb parlait de la liberté d'expression

Assassiné lors de l'attentat qui a visé Charlie Hebdo en 2015, l’ancien directeur de la publication du journal aurait eu 53 ans aujourd'hui.

Interrogé en 2012 sur la liberté d’expression, Charb répondait qu'elle n'était « pas assez utilisée par ceux qui auraient les moyens de s’en servir ». L'ancien directeur de la publication de Charlie Hebdo estimait même qu’elle était gâchée par certains.

« Si ça crée une polémique, ça créera une polémique »

« Quand les gens disent : “Mais aujourd'hui, on ne peut plus dire ce qu'on disait hier.” Si, on peut le dire, mais simplement, on ne le dit pas, c'est tout » déplorait-il. Il invitait ces mêmes personnes à oser dire les choses, quitte à choquer. « Si ça crée une polémique, ça créera une polémique, il faut l'assumer aussi », ajoutait Charb.

L’ancien directeur de publication du journal satirique insistait : la France est « un pays de libre expression ». « Je ne connais pas beaucoup d'autres pays où on peut dire autant de choses. Il y a certains pays où le blasphème est interdit, même des pays européens, où c'est limité. Non, je pense que… Je pense qu'on ne profite pas assez du bonheur qu'on a » concluait le dessinateur.

avatar
Brut.
21 août 2018 06:42