retour

Sam Fender explique les paroles de "Dead boys"

Il a écrit sa chanson "Dead boys" en réaction au suicide d'un ami. Le chanteur Sam Fender raconte à Brut pourquoi elle est si importante pour lui.

Sam Fender raconte à Brut. l’histoire derrière sa chanson « Dead Boys »

« Dead Boys » est l’une des chansons les plus fortes de Hypersonic Missiles, le premier album du chanteur britannique Sam Fender. Dans la chanson « Dead Boys », Sam Fender parle du suicide de l'un de ses amis. Il confie à Brut ce qui selon lui a pu pousser son ami à commettre ce geste.

Sam Fender écrit « Dead Boys » suite au suicide d’un ami. Une fois la chanson terminée, Sam Fender hésite à sortir le morceau de peur que cela soit perçu comme une façon de se faire de l'argent sur la mort de son ami. Ses amis et collègues sont touchés par la chanson. Par conséquence, il décide de la mettre sur son nouvel album. À la sortie de son album Hypersonic Missiles, « Dead Boys » devient l’une des chansons les plus puissantes de l’album. Selon Sam Fender, cela s’expliquerait par le fait que de nombreuses personnes s’y sont identifiées : « Tout de suite après sa sortie ça a touché beaucoup de monde (…) Le Royaume-Uni a un taux de suicide plutôt élevé chez les hommes. »

« Dead Boys » dénonce le concept de « masculinité toxique »

Selon Sam Fender, le taux élevé de suicide au Royaume-Uni s’expliquerait par la pression sur les jeunes hommes à correspondre à un rôle masculin prédéfini.  L’auteur de « Dead Boys » confie que plus petit, il entendait tout comme son ami, des phrases comme « les hommes ne pleurent pas ». « On m’a toujours dit de ne pas montrer mes faiblesses. » ajoute Sam Fender.

Des jeunes anglais qui luttent dans un contexte économique défavorable

L’auteur de la chanson « Dead Boys » mentionne également un contexte économique défavorable durant lequel il serait difficile pour les jeunes de garder la tête hors de l’eau :* « Tout ce « Keep calm and carry on » (…) ça marche quand on fait la guerre mais pas quand, économiquement, ça va mal. C’est assez difficile de rester calme et d’avancer comme si de rien n’était quand tu n’as pas de travail, quand on est harcelé par Pôle emploi  ou quand on vous envoie faire un apprentissage à la con dans un café pour gagner 3 livres par heure au lieu de rester au chômage tranquillement. »* C'est cette situation démoralisante pour de nombreux jeunes hommes que Sam Fender a voulu mettre en avant dans cette chanson. 

09/09/2019 07:41mise à jour : 09/09/2019 19:01
  • 55.7k
  • 10

8 commentaires

  • Amasis D.
    09/09/2019 19:35

    il ressemble TROP a gabriel de la chaine gabriel et corention de youtube !

  • Jhon G.
    09/09/2019 19:36

    IMPACT ! 🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔 ?

  • Gael D.
    09/09/2019 20:06

    Quand il parle d'apprentissage à la con, je suis tout à fait d'accord avec lui... Je m'explique, par exemple aujourd'hui, il y a des offres d'emploi pour bosser dans des fastfood alors que celui-ci ne nous apportent rien du tout depuis la date de sa création, une entreprise est censé rendre un service non pas un malus, la malbouffe n'a jamais était un plus, il n'y a pas de nutritionniste ou de diététicien/ne qui vont sortir de nul part et vous dire "mangé fast food, c'est bon pour votre santé 😋" alors du coup je pense qu'il est beaucoup plus rentable de payer les gens à ne rien foutre qu'aller leurs donner un boulot qui ne rend aucun service et qui nous détruit à petit feu...

  • Michèle B.
    09/09/2019 21:33

    félicitations et courage jeune homme, bonne continuation 🌞 à part ça le travail quel qu'il soit est un bienfait, il n'y a pas de mauvais job, il faut juste y mettre un peu d'esprit ❣️

  • Sev V.
    09/09/2019 23:47

    Mouais de la pub pour un album suite à un suicide, bof...

  • Anaïs C.
    10/09/2019 08:53

    ah bah

  • Oh J.
    10/09/2019 13:38

    il a raison, vivre en tant qu'homme c'est cancer, à la moindre faiblaisse exposé les gens jugent sans rien savoir, c'est un combat psychologique au quotidien

  • Camilla R.
    10/09/2019 17:26

    I had no clue who you were...but now I do, and I’m glad I do. Your parents must be proud. 👌🏻👏🏻