retour

Sami Ameziane alias le Comte de Bouderbala raconte son parcours

"Ça existe pas les mecs qui arrivent, bim, il réussissent tout. C’est pas vrai, c’est des mythos !" Au basket, Sami Ameziane a connu les États-Unis, mais aussi les blessures et les échecs. Aujourd’hui plus connu sous le nom du Comte de Bouderbala, il raconte dans le livre "Amazing ! "comment il s’est servi de ses échecs pour avancer.

Pour Sami Ameziane, alias le comte de Bouderbala, la réussite passe par l’échec

Sami Ameziane, dit le comte de Bouderbala, a toujours rêvé de devenir basketteur professionnel. Après un parcours solide dans le monde du basket, il se retrouve face à l’échec. Mais pour Sami Ameziane, “la vie c’est comme un match de basket” et “tant qu’il y a du temps, tu peux revenir au score et gagner ce putain de match”. De basketteur pro à humoriste, Sami Ameziane raconte son parcours à Brut.

Alors, à 11 ans, il s’inscrit au basket et à 20 ans il signe son premier contrat pro à l’AS Bondy 93. Mais un jour, en coursant des casseurs qui s’en prenaient à la voiture de son père, il se fait une entorse. Pour lui, c’est le début du “toboggan de loose”. Contraint de changer de division, son ascension dans le milieu du basket est bloquée. Il décide alors de partir aux États-Unis pour poursuivre ses études. Sur le campus, Sami Ameziane rencontre le coach des Huskies, qui lui donne l’opportunité de rentrer dans l’équipe. Pour lui, c’est le début d’une aventure très enrichissante dans le basket. Finalement, il a une proposition en France et il revient dans l’hexagone. Mais, manque de chance, une fois en France il se blesse à l’épaule. Ainsi, il rentre chez ses parents “rue de la mort” à Saint-Denis : un retour au sources qui fait sombrer en dépression le futur comte de Bouderba.

“C’est avec les échecs que tu arrives à façonner des victoires”

Il y a deux types de sportifs” explique Sami Ameziane, ceux qui ne travaillent pas car ils ont du talent et ceux qui n’ont pas de talent mais qui travaillent comme des dingues : “c’est ces mecs-là qu’on retrouve à la fin”. À ce moment là, il se dit que tout échec a pour devoir de devenir une belle histoire. Une envie de communiquer tout ce qu’il a vécu et appris jusque là, le prend aux tripes. Et c’est ce qu’il va réaliser grâce au stand-up. C’est sa manière à lui de “ramener sa discipline sportive sur la scène”.

22/11/2019 11:33
  • 10.2M
  • 4.6K

1341 commentaires

  • Nicolas T.
    24/11/2020 20:08

    jte souhaite le même parcours frero ! 😂

  • Malikgmail K.
    11/11/2020 18:31

    Merci mon frère moi malik kaced atmazian de village kerrouche

  • Yannick M.
    04/11/2020 15:48

    Cest pour sa qu'il me dit qu'elle que il a joué a as Bondy basket comme moi

  • Gérard G.
    26/10/2020 10:46

    J aime beaucoup ce gars

  • Hugues H.
    24/10/2020 16:15

    Très drôle et intelligent

  • Hassan A.
    18/10/2020 09:08

    Never give up

  • Mohamed B.
    17/10/2020 13:20

    N Extraordinaire exploit 👍 🏆

  • Kevin D.
    15/10/2020 10:29

    regarde !

  • Jean L.
    11/10/2020 10:05

    Bravo

  • Manu B.
    10/10/2020 07:34

    , le gars a pas eu de bol avec les blessures. 20 ans, 1m74 pro B. Ça commençait bien

  • Sophia A.
    08/10/2020 19:29

    Ça mérite le respect ✊

  • Ehpotsirhc D.
    08/10/2020 19:05

    T as un super talent source de ta motivation personnelle, tu n as rien a prouver, tu as accompli + que le commun des mortels, je t ai connu par tes sketches sans savoir qui tu était, j ai adoré ton intonnation de voix et ton sens de l humour, t es au top mec, sur que tu peux faire mieux 😉

  • Augusto d.
    05/10/2020 12:23

    Salut samy c'est augusto de st Denis collège jean lurcas

  • Marc T.
    03/10/2020 06:54

    Bondynois à bondynois, respect pour ton parcours.

  • Julie T.
    28/09/2020 11:16

    "Qui connait la répression secrète du Mind Control sait que c'est le gouvernement qui organise les attentats "islamistes". La surveillance satellitaire permet de lire dans les pensées, de surveiller les gens 24/24, de tuer à distance, de ventriloquer, de paralyser. Tous les "terroristes" ont été surveillés à distance par satellite avant de passer à l'acte. Lors de la prise d'otage de l'hypercasher, l'assaillant aurait pu être neutralisé au bout de 5 minutes ; il aurait même pu être neutralisé avant de passer à l'acte, puisqu'il était plus que probablement suivi par les services "antiterroristes" depuis des années. Les hommes de l'Etat sont un ramassis de criminels racistes qui organisent eux-mêmes la délinquance et le terrorisme, qui font surveiller les internautes, qui imposent à la tête du pays des gens qu'ils ont choisis eux-mêmes parmi les pires fascistes. Les journalistes sont tous complices du Mind Control et donc indirectement du terrorisme. Si la vérité sur les armes de l'ombre était exposée à tous, tout le monde comprendrait d'où provient la terreur prétendue islamiste. Si les derniers journalistes honnêtes ne se décident pas à faire leur travail et à révéler la réalité de la répression secrète, c'est toute la démocratie qui va disparaître." Le complot fasciste.

  • Renaud G.
    27/09/2020 11:18

    2 spectacles en 8 ans, il est pas super productif 😅

  • Adèle A.
    27/09/2020 09:19

    Une mentalité de sportif , un battant .

  • Franck S.
    26/09/2020 10:17

    Très fort ce récit! Ça donne la pêche

  • Nass A.
    23/09/2020 21:35

    Un vraie DZ un algériens il lui arrive rien que du bien avec le mal que du bien ! Bravo mec

  • Sousou T.
    23/09/2020 19:51

    Bravo.qd un enfant tombe il se relève pour apprendre à marcher puis courir.le petit de l'homme apprend avec les embûches. Un beau résultat.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.