Un soir avec le chanteur Mika

Durant l’Eurovision, Brut a échangé en coulisses avec Mika sur son métier au quotidien. Le chanteur part prochainement en tournée mondiale.

“C’est fou, c’est un énorme privilège de vivre cette vie”

Brut a rencontré Mika à l’Eurovision, où il était maître de cérémonie et a interprété son nouveau single Yo Yo. “C’est fou d’être à l’Eurovision, c’est fou de sortir un nouveau single, c’est fou d’avoir un nouveau son, c’est fou d’être à Coachella, c’est un énorme privilège de vivre cette vie. Il faut avoir la discipline de pouvoir apprécier le moment. De se dire : OK c’est bon, regarde autour de toi, apprécie, c’est quand même exceptionnel” explique le chanteur. En plein covid, Mika a transformé les affiches d'événements culturels annulés en oeuvres d’art

Chaussures, hauts, pantalons, toutes ses tenues de scène sont réalisées sur mesure. Et tout est conservé : “On a un placard, chaque chose que je porte est archivé, avec un QR Code avec la date à laquelle je l’ai portée”. Son secret pour tenir la forme, “c’est les vitamines. C’est mieux que les drogues, on dure plus longtemps” plaisante l’artiste. “Je suis quand même un homme de cirque donc je me trimballe avec des meubles, des lampes, des couvertures, ça a l’air un peu absurde qu’on a même des meubles dans une loge mais la vérité c’est que quand on habite la plupart du temps dans une loge, c’est se sentir protégé d’une manière ou d’une autre, c’est hyper important” ajoute Mika. Voici le parcours de Conchita Wurst, qui a gagné l’Eurovision en 2014

avatar
Brut.