Une vie : retour sur le parcours de Mélita Toscan du Plantier

Elle est la cofondatrice du Festival du film de Marrakech. Retour sur le parcours et la vie de Mélita Toscan du Plantier.

"Je viens de rien du tout. Je suis enfant d’immigrés

Productrice engagée, Mélita Toscan du Plantier Nikolic naît en 1968 au Havre de parents Serbes. Alors qu’elle n’a que 7 ans, sa mère est assassinée par son père. « Ma mère était une femme battue. Énormément. Et nous étions aussi, nous, battus. J’en ai fait une force. Mais ce n’est pas toujours le cas, hélas, et ça peut détruire. » À 9 ans, elle est placée dans un foyer de la Ddass avec son petit frère. À 15 ans, elle assiste pour la première fois au tournage d’un film. Après son bac, elle arrête ses études et enchaîne les petits boulots. À 20 ans, elle arrive à Paris et débute comme stagiaire attachée de presse. Une vie : Alice Guy, première réalisatrice de l'histoire du cinéma

En 1995, elle entre chez UniFrance, un organisme chargé de promouvoir les films français à l’étranger. À 29 ans, elle épouse le producteur Daniel Toscan du Plantier. Ensemble, ils auront deux enfants : Tosca, née en 1998 et Maxime, en 2000. En 2001, elle crée avec son mari le Festival international du film de Marrakech. En 2003, Daniel Toscan du Plantier meurt d’une crise cardiaque. À 46 ans, elle décide de se lancer dans la production. Pour son premier projet, elle choisit un film indien. En janvier 2018, sa seconde production, "In the Fade"de Fatih Akin, remporte le Golden Globe du Meilleur film étranger. Aujourd’hui, à 50 ans,Mélita Toscan du Plantier poursuit son travail de productrice et au sein du Festival international du film de Marrakech. La réalisatrice oscarisée Chloé Zhao parle du regard féminin au cinéma

avatar
Brut.