Vincent Cassel : comment le film "Hors normes" a changé sa vision de l'autisme

"Je ne savais pas ce qu'était l'autisme. J'en avais une vision un peu romancée par Hollywood avec le film Rain Man." Dans Hors Normes, il incarne un éducateur spécialisé aux côtés de Benjamin Lesieur, un jeune acteur non professionnel et autiste. Vincent Cassel raconte.

Cinéma : Brut a rencontré Vincent Cassel ainsi que Daoud Tatou et Stéphane Benhamou, les deux hommes qui ont inspiré le film “Hors Normes”

Produit par les réalisateurs d’”Intouchables”, le film “Hors Normes” sensibilise à la différence. Dans ce film, Vincent Cassel joue aux côtés de Benjamin Leiseur, jeune acteur avec autisme. Le duo de réalisateurs Nakache-Toledano ont voulu aborder le rapport à l’autisme au sein de notre société.

Pour Vincent Cassel, jouer auprès de Benjamin Leiseur, jeune acteur autiste, a été une expérience bouleversante. En effet, Vincent Cassel confie qu’il ne savait pas réellement ce que représentait l’autisme, avant d’arriver sur ce projet.Au départ, Vincent Cassel raconte avoir approché son partenaire avec de la “compassion inutile”, puis, il raconte s’être vite rendu compte qu’il fallait simplement être soi.

"Les autistes ne sont pas pris en charge quand c’est des cas trop lourds en France”

Dans “Hors Normes”, Vincent Cassel incarne le directeur d’une association qui s’occupe d’adolescents avec autisme. Le film est inspiré de Daoud Tatou et Stéphane Benhamou, fondateurs de l’association “Le Relais Île de France”. Pour eux, le but d’une telle association est d’offrir “une socialisation et une inclusion aux enfants autistes dans la société”. En effet, de nombreuses personnes atteintes de cet handicap ne bénéficient d’aucun accompagnement. Les réalisateurs, quant à eux, espèrent que ce film sensibilisera le grand public à la problématique autour de la prise en charge des personnes avec autisme.

avatar
Brut.