retour

2000 € pour décrédibiliser le vaccin Pfizer : un influenceur témoigne

2000 euros pour publier des contenus mensongers sur le vaccin Pfizer, c’est ce qui a été proposé à quelques influenceurs par un client anonyme. Amine (Et ça se dit Médecin) a reçu cette offre. Il raconte.

25/05/2021 17:53mise à jour : 25/05/2021 20:32
  • 234.8K
  • 306

47 commentaires

  • Ph Phil
    10/10/2021 15:50

    les commentaires sont effrayants...

  • Odile Di Costanzo
    16/08/2021 18:57

    Pas du tout j’espère que brut vérifie la véracité des propos. Mais il n’o pas le seul

  • michel poso
    17/06/2021 21:19

    Moderna c est la classe

  • Be InPeace
    26/05/2021 14:57

    Idem pour tous les autres vaccins... Sauf que, pour le Spoutnik-bashing et l'AstraZeneca-bashing ce n'est pas des influenceurs qui s'occupent de ça, c'est les médias et les organismes d'états qui détruisent tout ce qui n'est pas Pfizer !

  • Eliane H.
    25/05/2021 19:32

    Facebook qui était une agora plutôt sympa est devenu un cloaque nauséabond ! Voilà qu'il existe maintenant des influenceurs ! Des voyous sont payés pour m'aider à penser que je pense par moi-même ? ???

  • Nico D.
    25/05/2021 19:24

    La grande mascarade de la vaccination continue !

  • Marie D.
    25/05/2021 19:20

    Le coronavirus existe depuis longtemps peu de gens le savent pas

  • Diane A.
    25/05/2021 19:11

    Qui en veut au vaccin Pfizer ? Paris, le mardi 25 mai 2021 – Plusieurs influenceurs ont été approchés par une agence de communication pour dénigrer le vaccin Pfizer. La Russie pourrait être derrière cette campagne de désinformation. Léo Grasset est un vidéaste français tenant une chaine Youtube de vulgarisation scientifique (appelé Dirtybiology) qui compte plus d’1 millions d’abonnés. Comme il le relate sur sa page Twitter, il a été contacté il y a quelques jours par une agence de communication londonienne appelée Fazze, lui proposant un partenariat grassement rémunéré pour que le vidéaste parle des vaccins contre la Covid-19 sur sa chaine. Après quelques mails anodins, les publicitaires expliquent l’objectif de la campagne : dénigrer le vaccin des laboratoires Pfizer et BionTech, devenu le fer de lance de la campagne de vaccination en Europe et en Amérique du Nord. Une agence de communication liée à la Russie L’agence de publicité a notamment demandé au youtubeur de reprendre des données supposément officielles (et en réalité fausses) faisant état d’un taux de mortalité trois fois supérieur chez les personnes ayant reçu le vaccin Pfizer par rapport à ceux s’étant vu administrés le vaccin du laboratoire Astra Zeneca. Dans la logique complotiste habituel, le youtubeur devait également expliquer à ses internautes que ces informations étaient délibérément dissimulées par les gouvernements et l’industrie pharmaceutique. Le vidéaste devait également omettre le fait que sa vidéo de dénigrement était payée par une agence de communication. Léo Grasset n’est apparemment pas le seul influenceur à avoir été approché pour dire du mal du vaccin Pfizer. D’autres youtubeurs populaires ont également déclaré ces derniers jours avoir été contacté. A chaque fois, l’agence Fazze refuse de communiquer le nom de son client, qui « préférerait » rester anonyme. Selon des journalistes du Figaro qui ont enquêté sur la question, toutes les informations sur cette agence renvoient toutes vers la même direction : la Russie. L’agence appartient ainsi à la société AdNowInternational, créé par l’entrepreneur russe Vladimir Bashking et tous ses employés sont soit des citoyens russes, soit des personnes ayant travaillé en Russie. Quant à son siège social à Londres, il semble totalement virtuel. Le compte Twitter très agressif de Spoutnik V Les autorités russes sont-elles derrière cette campagne de désinformation ? Difficile de trancher pour le moment. Il n’empêche que cette campagne officieuse ressemble fortement à celle officielle mené par la Russie sur les réseaux sociaux. Ainsi, sur le compte Twitter du vaccin Spoutnik V, développé par des scientifiques russes, on retrouve la même fausse information que celle délivrée aux influenceurs français, à savoir que le vaccin Pfizer serait trois fois plus mortel que le vaccin AstraZeneca (qui repose sur la même technologie que le vaccin Spoutnik V). Reprenant la terminologie complotiste, les communicants russes n’hésitent pas à parler de l’influence négative des « lobbies de Big Pharma » et des « bureaucrates anti-russe ». Le 28 avril dernier, une agence de la Commission Européenne chargé de la lutte contre la désinformation indiquait déjà dans un rapport que la Russie et la Chine n’avaient pas hésité, afin de promouvoir leurs propres vaccins, à mener « des efforts de désinformation et de manipulation visant à saper la confiance dans les vaccins fabriqués en Occident ». Si le vaccin Spoutnik V est déjà utilisé dans 65 pays, il n’a en revanche toujours pas été autorisé par les instances européennes. Quentin Haroche

  • Valerie K.
    25/05/2021 19:07

    Bravo à lui de dénoncer en tout cas vraiment 👏👏

  • Ahmed H.
    25/05/2021 19:07

    D'après des scientifiques,un bon vaccin demande du temps entre 6 ans et 10 ans ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.la preuve, ils parlaient de 1 dose puis de 2 doses et maintenant de 3 doses.Dans quelques jours, ils vont dire qu'il faut 4 doses ainsi de suite pour arriver à une dose tout les 2 ou 3 mois.

  • Valerie K.
    25/05/2021 19:03

    Vraiment choquant! Ca me dégoûte comment ils s'amusent de nous! déjà on est pas fans des vaccins personnellement grave et en plus ils mettent le doute dans nos têtes pour se faire de la tune et il faut avoir confiance après puff écoeurant

  • Ahmed H.
    25/05/2021 18:56

    Vous êtes payé par les laboratoires pour raconter ça.que ce soit vaccin américain ou autres, ces vaccins ont fait des milliers de morts et d'handicapés dans le monde.

  • Denis T.
    25/05/2021 18:53

    Arrêtons d¹écouter tout ce qui se dit les vaccins ont tous une efficacité à 90% voir plus la pub que font certains est infondée

  • Erwann R.
    25/05/2021 18:50

    Suffit de déposer une plainte et ils retrouveront qui a transmis ce message. Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple?

  • Halim A.
    25/05/2021 18:46

    Les vrais influenceurs sont payés des fortunes pour dire du bien des vaque seins, ils sont souvent sur BFMerde et toutes ces chaines payées par les laboratoires, pour faire écouler leurs doses, ça c'est de la distraction pour créer davantage de complotistes... Gratuitement je pourrais dénigrer tous les vaque seins qui ne font qu'enrichir des gens déjà ultra riches... Mais bon tout le monde le sait...

  • Marie L.
    25/05/2021 18:43

    je pense qu’avec tous les commentaires des neuneus on n’est pas sorti de cette merde quand est-ce qu’ils vont penser à se procurer un neurone et aller chercher les bonnes infos sur ce pseudo va cc in allez on se réveille pourtant ce n’est pas ce qu’il manque les grands professionnels de la santé que l’on essaie de censurer nous avertissent depuis longtemps

  • Stephane S.
    25/05/2021 18:42

    Pour un vaccin non tester la grande blague

  • Max M.
    25/05/2021 18:40

    ce qu’on disait !

  • Eric B.
    25/05/2021 18:40

    La « transparence ». Ce mot sort trop souvent des gens que l’on voit trop souvent. Ils sont vraiment pas assez transparent encore. Faites un effort bordel. On veut vraiment plus vous voir. 😂😂😂

  • Stephane S.
    25/05/2021 18:39

    oui c'est sur mieux que les scientifiques 😂😂😂 trop fort qui est le pigeon ?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.