Bientôt un vaccin contre l'acné ?

Un vaccin contre l'acné, ce sera peut-être bientôt possible.

Un vaccin contre l'acné. C'est le projet d'une équipe de chercheurs californiens, à San Diego. Pour la première fois, ils ont isolé un anticorps qui pourrait aider à supprimer les boutons. Avoir tous ces boutons-là, ça nous défigure un petit peu. Leurs travaux n'ont été réalisés que sur des souris et des tissus humains isolés mais ils seraient capables de cibler une bactérie responsable de l'acné et de réduire ainsi l'inflammation dans les lésions. L'acné se développe surtout à l'adolescence. Pendant cette période, l'organisme sécrète en abondance une substance grasse appelée sébum. Les glandes sébacées qui produisent ce sébum ont alors tendance à s'enflammer, ce qui produit les points noirs, puis l'acné. Les bactéries présentes sur la peau profitent de la faiblesse des glandes pour aggraver l'infection. J'ai voulu me faire traiter par rapport au regard des autres et surtout à mon regard. Je ne trouvais vraiment pas ça joli. Quand on voit quelqu'un, par exemple, qui a des gros boutons blancs, on fait : "Ah, c'est dégoûtant." Actuellement, le traitement de l'acné n'existe que sous forme de médicaments oraux qui peuvent provoquer des effets secondaires comme des troubles dépressifs ou encore des risques d'anomalies congénitales s'ils sont pris pendant la grossesse. Une vaccination permettrait d'éviter ces effets indésirables. L'acné est une pathologie cutanée très fréquente. En France, 70 % des adolescents sont touchés et 95 % d'entre eux considèrent qu'il s'agit d'un problème.

avatar
Brut.