retour

C'est quoi, le syndrome de l’imposteur ? Et comment s'en libérer ?

"On n'est jamais assez, on a le sentiment de ne jamais pouvoir y arriver, on est inadéquat." Ça, c'est le syndrome de l'imposteur. Et il est possible de le vaincre. Voilà comment.

C'est quoi, le syndrome de l’imposteur ? Et comment s'en libérer ?

"On n'est jamais assez, on a le sentiment de ne jamais pouvoir y arriver, on est inadéquat." Ça, c'est le syndrome de l'imposteur. Et il est possible de le vaincre. Voilà comment.

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposture?

Le syndrome de l'imposture, c’est un déficit particulier de confiance en soi où même quand on réussit, on est pas fière de soi, au contraire, on va minimiser cette réussite”, explique Anne de Montarlot, psychothérapeute. Elle précise que ce trouble témoigne d’un dénigrement de soi, d’une haute culpabilité, et de beaucoup de honte et d’anxiété. Anne de Montarlot rappelle les trois piliers sur lesquels repose ce syndrome : la peur de tromper son monde, la peur au ventre d’être démasqué et le fait d’attribuer ses succès, ses compétences à la chance, au hasard ou parce qu’on est sympa.

Claire Le Men, interne et autrice de BD, confie avoir personnellement expérimenté le syndrome de l’imposture : “J’avais l’impression d’avoir traversé toutes mes études de médecine en étant passée au travers d’un filet en l’enjambant, en louvoyant et par un mélange de chance, de hasard, de travail. En tout cas pas du tout de mérite.”

Les femmes davantage touchées par ce syndrome

Si ce syndrome touche les individus tous sexes confondus, sa proportion chez les femmes se révèle plus élevée. Pour Anne de Montarlot, cette différence s’explique par certains schémas intériorisés par les femmes.

Ces dernières sont, en dehors de l’enfance, conditionnées par leur héritage historique, avec le poids de la domination masculine, mais aussi l'héritage social, éducatif, culturel qui ont créé des injonctions sociétales, des stéréotypes de genres. De là découlent plusieurs injonctions, comme le devoir de rester humble, prudente et accommodante. “C’est un petit peu comme si la société leur renvoyait un regard critique et conditionnel. On est jamais assez, on a le sentiment de ne jamais pouvoir y arriver, on est inadéquate et ça, ça alimente et ça renforce le syndrome d'imposture”, explique la psychothérapeute.

Si les femmes sont autant sinon plus diplômées que les hommes, elles n’occupent en revanche que 24 % des postes à responsabilités.

Comment en guérir ?

Ce qui m’a permis de m’en défaire quand j’étais interne, ça été d’en parler, d’en rire un peu avec mes co-internes, de tourner ça en dérision”, explique Claire Le Men. Pour elle, la parole permet de désamorcer l’aspect dramatique de se sentir imposteur. De plus, le fait d’écrire une bande-dessinée sur le sujet lui a permis une certaine prise de recul sur ce phénomène.

Un point de vue que partage Anne de Montarlot qui estime essentiel de questionner son récit intérieur en tenant par exemple un journal de bord. Il s’agit également pour la psychothérapeute, de lister et d’accepter ses réussites dans tous les domaines, tout en se détachant le plus possible du regard des autres et de la comparaison.

Anne de Montarlot conclut finalement : “Dès qu’on en parle et qu’on commence à mettre des mots sur ce sentiment très désagréable, on se rend compte qu’on est pas tout seul, ça libère la parole.

04/04/2021 11:59
  • 1.1M
  • 615

27 commentaires

  • Jean-luc S.
    29/11/2021 22:06

    manque/excès de confiance en soi où est l' objectivité ? dans les deux cas on trouve des raisons valables et des gens pour vous encourager ou vous freiner. En dehors des extrêmes la réussite ou l' échec se joue à pas grand chose et dans les deux cas on peut se ou vous remettre en cause ou vous dédouaner.....🤔 On n' est jamais seul, on vit en société et toujours dépendant du verdict des autres.....donc hors extrême beaucoup réside dans l' attitude et le charisme

  • Magali L.
    28/11/2021 14:57

    ! Tu vois nous ne sommes pas les seules😕

  • Baptiste H.
    28/11/2021 11:39

    !? 🤭 😘

  • Elisa F.
    28/11/2021 10:34

    mdrrr y'a de l'écho un peu non ?

  • Catherine G.
    28/11/2021 07:48

    ca me fait pareil 😂

  • Fee C.
    27/11/2021 12:49

    Ça me parle et ça fait du bien

  • Violaine P.
    27/11/2021 08:11

    c'est ce dont on parlait hier soir!

  • Nilssen K.
    27/11/2021 00:23

    https://rumble.com/vlxw0z-covid-19-vaccins-et-autopsies-dr.-ryan-cole.html

  • Nilssen K.
    27/11/2021 00:22

    https://cdn.videas.fr/v-medias/s3/uploaded/100921_-_Avons-nous_de_bonnes_nouvelles_.......mp4

  • FouFie S.
    26/11/2021 21:34

    c'est moi ça 🤣

  • Mokrane A.
    26/11/2021 21:19

    Le syndrome de mon zeub vs et vos conneries à 2 bal

  • Mathilda R.
    26/11/2021 19:09

    regarde 😘

  • Andjy J.
    26/11/2021 14:56

    Jamais Vu Autant De Chinois lol

  • Léo L.
    26/11/2021 14:22

    plus d'imposteur dans la vraie vie que dans among us

  • Savitri C.
    26/11/2021 11:54

    C est Un implant AI Dans notre système nerveux maintenu artificiellement par le conditionnement culturel et relationnel! Pour que l on ne se sache pas! On est totalement manipulé! C est une emprise psychologique sur l énergie de l âme! On est manipulé dans notre tête,,, la pensée vient toujours d ailleurs! L esprit passe par les ressentis dans la charpente electro magnétique! Voir la psychologie evolutionnaire

  • Léa M.
    26/11/2021 09:58

    c'est ça

  • Lily L.
    26/11/2021 09:30

    Ce n est pas un syndrome ms bel et bien un état de fait, une bande d'imposteur pour la plupart.

  • Bart A.
    26/11/2021 09:11

    tiens tiens

  • Nathalie C.
    26/11/2021 07:37

    😍

  • Michael M.
    26/11/2021 07:18

    La majorité des étudiants qui réussissent de hautes études viennent encore de la "bourgeoisie". Dans une méritocratie il y a de quoi se poser des questions sur le mérite.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.