C’est quoi le syndrome de la cabane ?

Boire un verre en terrasse, retourner au travail... Pour certains, retrouver le monde extérieur après des mois de confinement est une vraie source d’angoisse. C’est le syndrome de la cabane.

C’est quoi le syndrome de la cabane ?

Boire un verre en terrasse, retourner au travail… Pour certains, retrouver le monde extérieur après des mois de confinement est une vraie source d’angoisse. C’est le syndrome de la cabane.

Qu’est-ce que le syndrome de la cabane ?

Lucie Joly, psychiatre, définit ce syndrome par un état émotionnel transitoire qui a vocation à s’améliorer. Le syndrome se manifeste par des symptômes de type fatigue émotionnelle, une perte d’intérêt. Elle ajoute : “le conseil que je donne à mes patients, c’est de dédramatiser la situation et d’essayer de faire une reprise du travail progressive.

Pas de profil type

Pour la psychiatre, il n’existe pas de profil type. Cependant, les personnes qui ont un terrain de fragilité psychique, qui souffrent de troubles anxieux, par exemple d’agoraphobie peuvent être plus touchées par ce syndrome.

Pour aller mieux

Lucie Joly souligne que le yoga, la méditation de pleine conscience ou encore la cohérence cardiaque peuvent aider à se relaxer et ainsi moins ressentir les effets du à travers un accès par exemple aux psychologues présents dans certaines entreprises.

avatar
Brut.