C'est quoi les effets du "food porn" sur notre mental ?

On a demandé à un psychologue les effets des images de "food porn" sur notre mental. Voilà sa réponse.

Quels sont les effets du food porn sur notre mental ?

Quand on est exposé toute la journée à des images de plats appétissants et gras, il est difficile de résister, selon le psychologue Charles Spence.

« À chaque fois qu'on voit de la nourriture, mais aussi des images de nourriture sur les réseaux sociaux ou n'importe où ailleurs, notre cerveau pense immédiatement à la manger », constate le psychologue Charles Spence, qui étudié les effets mentaux du food porn. Et pour cause : notre cerveau n'a pas évolué suffisamment pour distinguer la nourriture réelle de son image. Il veut donc, en quelque sorte, « manger l’image ».

« Votre self control est épuisé »

Le food porn, ou gastro porn, sont les noms donnés à l'intérêt grandissant pour les beaux plats, dressés pour autant pour le plaisir des yeux que pour celui des papilles. « Le food porn bien conçu est mis en scène, comme si l'appareil photo était à l'intérieur de la bouche de la personne en train de manger un burger », explique Charles Spence.

Conséquence de cette prise de vue : le spectateur imagine qu’il est en train de manger. Et quand cela se reproduit plusieurs fois dans la même journée, c’est problématique. « Si vous vous êtes dans un environnement où vous êtes exposé à un grand nombre d'images et de publicités pour des plats extrêmement appétissants et caloriques, à la fin de la journée, vos ressources et votre self control sont épuisés », déplore Charles Spence.

Comme les muscles après une session de sport intense, le mental est fatigué, note le psychologue. « Vous vous demandez : « Devrais-je acheter un burger ou faire une salade ? », mais vous avez moins de ressources pour faire le bon choix. » Pour Charles Spence, la propagation du food porn a définitvement son rôle à jouer dans la pandémie d'obésité actuelle.

avatar
Brut.
25 janvier 2019 15:34