CBD : 4 consommateurs expliquent pourquoi ils en prennent

Migraines, mal de dos, chimiothérapie… Ils ont entre 22 et 72 ans, Lauryne, Arnaud, Élodie et Sarah expliquent pourquoi ils consomment du CBD.

“Le CBD c’est pas une drogue”

“Ce n’est pas une drogue, ce n’est pas un psychotrope. Tu ne deviens pas accro, tu peux arrêter du jour au lendemain”, explique Élodie, 38 ans, coiffeur, qui consomme du CBD depuis un an et demi pour calmer ses migraines avec aura.

“C’était franchement la première fois où j'ai vraiment vu les migraines qui se sont complètement éteintes, je m’en rappellerai toute ma vie, c'est impressionnant”.

Dans une discussion ouverte pour Brut.Talk, différents consommateurs expliquent pourquoi ils prennent du CBD. Atténuation de la douleur, amélioration du sommeil, nombreuses sont les raisons qui poussent à la consommation.

“J’ai beaucoup de douleurs au dos et d’ostéoporose. En fait, je voulais éviter d’avaler trop de tramadol, Ixprim. Je suis allée voir mon fils en Californie où c’est légal et il m’a initié” raconte Sarah, 72 ans.

Arnaud, 44 ans, commercial, a réussi à s’émanciper de ses autres addictions grâce au cannabidiol : “Je ne pensais pas que j'allais pouvoir arrêter la cigarette et le THC. Et au final, ça fait deux ans que je n'ai plus retouché ni une cigarette, ni THC”.

Pour la majorité d’entre eux, le CBD est une solution contre les douleurs, jusqu'à remplacer des traitements.

Est-ce que c’est une drogue ? Est-ce qu'il y a des effets secondaires ? Voici 5 questions simples sur le CBD.

“J’ai utilisé le CBD quand j’étais en chimio car c’était la seule chose qui me donnait envie de manger”

“Il suffit juste que j’en fume un petit peu et je suis plus détendu et du coup, j’ai moins de douleurs”, déclare Lauryne, 22 ans, qui souffre d’une hernie discale aux lombaires. La jeune femme en consomme depuis 3 ans.

"Je n'ai plus jamais repris aucun traitement, ni paracétamol, ni quoi que ce soit pour les migraines et ça m'a réglé beaucoup de choses”, ajoute Élodie.

“J'en ai aussi utilisé quand j'étais en chimio parce que c'était la seule chose qui me donnait envie de manger”, commente Sarah sur son cancer, 72 ans.

Ménopause : Nathalie utilise le CBD pour soulager ses douleurs. Découvrez son expérience avec la substance et comment cela a atténué ses symptômes.

avatar
Brut.
6 avril 2022 12:29