retour

Ces bactéries qui influencent notre cerveau

Des milliards de bactéries vivent en nous et influencent directement notre cerveau. Voilà comment.

Ces bactéries qui influencent notre cerveau

Saviez-vous que des milliards de bactéries vivent en nous ? Ces bactéries ont même leur propre patrimoine génétique. Elles produisent des molécules, qui passent dans la circulation sanguine et donc dans le cerveau.

Rien que dans son microbiote intestinal, chaque être humain porte entre 1.000 et 100.000 milliards de bactéries. « On compte une à dix fois plus de bactéries que nos propres cellules. Ces bactéries qui nous composent, on en a un peu partout », précise Sophie Yvon, docteure en neurogastrologie et en nutrition. Les bactéries sont en effet présentes sur la peau, dans les poumons, dans la flore vaginale… Et elles pourraient influencer notre cerveau.

« Est-ce que je contrôle vraiment ce qui se passe dans mon corps ? »

Car ces bactéries elles ont leur propre ADN ! « Elles ont leur propre patrimoine génétique. Ce qui pose question : ‘’Est-ce que je contrôle vraiment ce qui se passe dans mon corps ?’’ », s’interroge Sophie Yvon. En dehors des bactéries par ailleurs, des virus, des champignons ou des protozoaires entrent dans la composition de nos microbiotes.

En ce qui concerne le microbiote intestinal humain, on peut retrouver plus de 2.000 espèces de bactéries. Chaque personne en porte environ 200. « Ce microbiote-là, il est unique, il n'appartient qu'à vous. On a tous des empreintes digitales différentes. Et de la même manière, on a tous des microbes intestinaux différents », explique Sophie Yvon.

« Un bébé qui grandit à la campagne ne va pas avoir le même microbiote qu'un bébé qui grandit dans un appartement »

C’est lors de l’accouchement de la mère que les premières bactéries colonisent le système digestif du bébé. « Tout ce que va connaître le bébé jusqu'à l'âge de 2 ou 3 ans va façonner son microbiote. Un bébé qui grandit à la campagne au contact de la nature ne va pas avoir le même microbiote qu'un bébé qui grandit dans un appartement désaffecté à la javel », développe la docteure en neurogastrologie. Vers 2 ou 3 ans, le microbiote de l’enfant commence à devenir stable.

Les bactéries jouent un rôle clé dans la digestion et dans la défense immunitaire. Et elles communiquent avec le cerveau. « Ce sont des êtres vivants, appelle Sophie Yvon. Donc comme tout être vivant, elles vont consommer et elles vont produire des molécules qui vont passer dans la circulation sanguine. À partir du moment où c'est dans la circulation sanguine, ça passe au cerveau. »

Un espoir dans les cas d’autisme ?

Certaines spécificités neurologiques pourraient en outre être liées au microbiote intestinal. C’est le cas du spectre autistique. « En regardant le microbiote intestinal, des chercheurs ont pu dire si telle personne ou telle personne était autiste ou non. Ça veut dire qu’il se passe quelque chose dans le ventre. Après, on est incapable de dire si le microbiote du ventre a été affecté et qu’en conséquence, il affecte le cerveau, ou si c'est l’autisme qui affecte le ventre », tempère la docteure en neurogastrologie.

Ces chercheurs ont administré des antibiotiques à des enfants autistes afin de modifier leur microbiote intestinal. Ils ont ainsi observé que pendant les trois semaines du traitement antibiotique, les symptômes d'autismes étaient réduits. Dès lors qu’ils ont arrêté le traitement, les symptômes étaient revenus. « Ça prouve bien qu’en agissant sur le ventre, on agit sur le cerveau. Maintenant, ce qu'il reste à savoir, c'est comment contrôler ça, comment réduire les symptômes d'autisme efficacement. Les antibiotiques, ce n’est pas la bonne solution parce que ça a trop d'impact sur la santé », conclut Sophie Yvon.

31/05/2020 09:00
  • 616.9K
  • 365

82 commentaires

  • Pierre M.
    24/04/2021 17:13

    C'est complètement n'importe quoi sur l'autisme et la digestion. Quel scandale. Aucune source scientifique n'a été citée sous le titre de Brut à ce moment-là. Je signale que le traitement de l'«autisme» sous antibiotiques n'a jamais été prouvé efficace par la communauté scientifique. Pire encore, cette méthode a été utilisée illégalement en partie par le Pr Luc Montagnier, ancien prix Nobel de la Médecine, et membre d'un groupe pseudo-scientique dangereux Chronimed. Résultat: pas moins de deux enfants autistes ont été tués. À la suite de cela, cette méthode a été dénoncée par Olivia Cattan dans Le Livre Noir de l'Autisme et a fait l'objet d'une enquête judiciaire par l'ASNM et la HAS. Par la suite, certains sectaires de Chronimed comme Christian Perronne ont été radiés de l'Ordre des Médecins. Lisez plutôt ceci. https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/autisme-et-pseudo-therapies-les-familles-sont-des-proies-faciles-pour-les-charlatans_2134325.html Alors la prochaine fois, interrogez le Pr Laurent Mottron, chercheur en neurosciences cognitives, qui quant à lui, a recruté et formé 8 chercheurs autistes comme Michelle Dawson. Ainsi, il a conclu que l'autisme est une condition neurodéveloppementale qui déclenche une intelligence perceptive traitant les informations autrement dans les interactions sociales et non-sociales d'où l'article ci-dessous. https://www.nature.com/articles/479033a/ Alors non, je ne souffre pas d'un trouble digestif, je suis autiste, vacciné. Je mange normalement. Je suis neurodivergent et joyeux de l'être. De plus ce chercheur a montré lors de la commission scientifique internationale de l'autisme en 2017 que l'autisme est également une variante génétique ce qui n'a bien sûr pas plu au gouvernement. Pour en savoir plus de manière plus simple, vous n'avez qu'à lire le livre de Thibaud Moulas L'autisme expliqué par un autiste. Cette personne interviewée est incompétente.

  • Elisabeth D.
    24/04/2021 12:17

    Habituons notre corps à combattre et lui donner ce quil vous demande . Mais pour cela il faut savoir s'écouter et écouter son corps

  • Elisabeth D.
    24/04/2021 12:16

    Oui . Nous sommes la plus grande des bactéries

  • Cafardy N.
    22/04/2021 05:07

    C POUR SA KI FAUT PAS EN RAJOUTER..... ?! 🤔🤭

  • Veronique M.
    21/04/2021 18:19

    Dans les poumons !!! Bah ils faut s'inquiéter alors en général c' est une pneumonie.

  • Alain P.
    21/04/2021 13:56

    C'est surtout les photons qui influence notre cerveau, je vais éteindre mon téléphone.

  • Magali T.
    21/04/2021 13:48

    😘

  • Camille L.
    21/04/2021 11:47

    Lennie Brasquies 😮

  • Sophie L.
    21/04/2021 09:21

    Un psoriasis depuis l l'age de 15 ans ,j en ai 52 aujourd'hui, j ai fait mes propres recherches et expériences, j en avais des partout sur le corps et la tête, je me soigne naturellement et j ai réussi à stabiliser grâce à une étude de mes selles, la microbiote pas assez diversifiée, j avais eu en effet des antibiotiques pour soigner des infections vaginales duent aux manques de bactéries dans les intestins et le psoriasis disparaissait à chaque prise, j en ai déduit seule sans l aide du gynécologue malheureusement et me suis tournée vers le laboratoire Gniom, qui m a envoyé un kit pour un prélèvement des selles et m a ensuite envoyé les résultats avec des solutions. Je prends un probiotique et un autre complément pour rendre moins perméable mes intestins avec les conseils alimentaires également fermentés. Je n ai quasiment plus de psoriasis depuis presque 1 mois de traitement ......prenons notre santé en mains.

  • Stéphanie C.
    21/04/2021 07:49

    Oui c est une grande clef. Probiotique indispensable

  • Sylvie S.
    21/04/2021 07:33

    le microbiote

  • Veronique D.
    21/04/2021 07:19

    Quand les bactéries des intestins pénètrent dans le système urinaire, ça donne une infection urinaire. Alors je conçois très bien que si elles pénètrent dans le cerveau, ça ne fait pas du bien.

  • Florence J.
    21/04/2021 06:41

    ce dont on parlait l'autre jour....

  • Sylvie D.
    21/04/2021 06:01

    L'intestin est le deuxième cerveau du corps humain..... d'après la science

  • Nicole D.
    21/04/2021 05:32

    Et toutes ces bactéries sont logées gratuitement ????

  • Lioune F.
    21/04/2021 05:18

    regarde jusqu'au bout ;)

  • Chapelain F.
    21/04/2021 04:40

    Intéressant !

  • Kareem L.
    21/04/2021 03:56

    Les japonais disent que le ventre c'est le 2 ème cerveau on y retrouve tous un culte comme le seppuku ou le saika tanden, on y trouve même des millions de neurones

  • Francoise C.
    21/04/2021 01:53

    We are so ignorant about our bodies and how they work ,but we can space travel ? Not logical ?

  • Marion R.
    20/04/2021 23:28

    par contre les antibiotique c'est vicieux, plus on en prend et pire ce sera pour les prochaines. on se retrouve avec des bactéries résistante. donc si on peut se soigner sans ça on en prend pas.