retour

Claire Touzard raconte comment elle a décidé d'arrêter de boire

Depuis ses 16 ans, l'alcool était pour elle quelque chose de festif. À 37 ans, elle a réalisé qu'elle était alcoolique. Autrice du livre "Sans alcool", Claire Touzard, raconte.

Claire Touzard raconte comme elle a décidé d'arrêter de boire

Claire Touzard est l’auteur du livre “ Sans alcool”, dans lequel elle raconte comment elle est sortie de l’alcoolisme à 37 ans. Rencontre.

Une fausse sensation de puissance

Il m’est arrivé tellement de situations assez graves à cause de l’alcool” déplore Claire Touzard.

Elle évoque la fausse sensation de pouvoir provoquée par l’alcool : “J’avais l’impression que ça faisait partie d’un personnage de super-héroïne (…) Mais en fait, le soir, souvent, je pleurais, le lendemain j’étais fragile.

Après avoir consommé de l’alcool dans un cadre social, Claire Touzard se met à consommer seule, chez elle. “Ça n’avait plus rien du tout de flamboyant, ni de chic, là je me suis vraiment rendue compte qu’il y avait un problème”, raconte la jeune femme.

Claire Touzard considère qu'il n'existe pas "des" alcoolismes. "Il n’y a pas des gens qui boivent juste parce qu’ils sont bons vivants et flamboyants et puis il y a les autres qui sont des alcoolos", explique-t-elle.

"J'ai bu pour détruire qui j'étais, pour détruire cette féminité"

Claire Touzard lie ce problème d’alcoolisme à un mal-être intime, une négation de sa propre féminité : "J’avais envie d’être sans genre, j’ai bu un peu pour détruire qui j’étais, pour détruire cette féminité-là."

Elle considère que l’alcool peut être un réaction à une société oppressante pour les femmes : “Pendant longtemps et surtout avant le #MeToo, au lieu de blâmer le système oppressif, elles se blâmaient elles-mêmes. Et l’alcool faisait partie des mauvais médicaments qu’elles utilisaient.

Elle insiste sur le nécéssité de présenter de nouveaux modèles de femmes subversives et fortes, qui n'ont pas besoin d'alcool pour exister. “C’est une norme qu’il faut déconstruire”, affirme-t-elle.

08/01/2021 17:24
  • 1.4M
  • 1.1K

498 commentaires

  • Antsa A.
    5 jours

    😅

  • Mo A.
    5 jours

    Un des plus beau livre que j'ai pu lire jusqu'à aujourd'hui. Merci ❤️

  • Sébastien D.
    5 jours

    intéressant pour savoir quand dire stop!

  • Johanne D.
    5 jours

    plus besoin de le lire, je l ai écoutée 😉

  • Loick A.
    6 jours

    Les premiers à rire seront les derniers à pleurer...

  • Mustapha H.
    6 jours

    ( ; )...., Et Moi L'alcool ma Coulé ! Et je Regarde Le Système Qui à Contrôle Ma Souffrances Sociales ?... Comme Un Chein-et-ran ?.. Je Subit Les Conséquences Aujourd'hui .

  • Theo A.
    6 jours

    c’est ta go ?

  • Gerard R.
    6 jours

    L'alcool est un puissant deshinibiteur.

  • Veronique L.
    7 jours

    nul

  • Derfi R.
    7 jours

    https://youtu.be/TE-cyt48MhY

  • Benmtir S.
    7 jours

    Tu peux t'arrêter, fais-le et fais-toi confiance

  • David A.
    7 jours

    Elle a mis 20 ans à s'en rendre compte ??!! 😳🤔😯😂😂

  • Vanille A.
    7 jours

    🙄

  • G'e S.
    04/05/2021 12:25

    Elle a eu l’oreille pour arrêter a temps Bravo a elle et toute sa famille

  • Syltia K.
    04/05/2021 10:55

    L alcoolisme est profond.c est aussi un terrain génétique.oui l alcool c est dangereux.Je suis fière de pas boire une goutte d alcool.Et une femme qui boit c est horrible et sa maternité est blessée et les enfants morflent.Un sujet tabou .Attention aux jeunes.De plus en plus de filles boivent et il faut faire attention à sa ligne familiale.il y a une grande vulnérabilité à l alcool dans certaines familles.c est l atavisme alcoolique.Mais cela peut se combattre .

  • Jean C.
    04/05/2021 09:57

    il y en a ,qui tous les matins, vont faire leurs courses, pour acheter a boire, rien d'autre ,l'après midi ils dorment ,ils sont bourrés , et c'est tous les jours comme ça ,pour eux ils ne sont pas alcoolo ,ils ne vont jamais au bistrot ,c'est surtout parce que ça coute trop cher, ils ne font rien de mal quand ils cuvent l'après midi ,dans leurs délires ,pauvres mecs

  • Cindy F.
    04/05/2021 09:07

    Je pense qu'il y a énormément de gens qui nient être alcooliques alors que dans les faits il le sont. Moi je ne bois pas et dans les fêtes on m'a toujours dit des trucs comme "t'es pas drôle" "tu sais pas t'amuser" etc. Je n'ai jamais vu le rapport car je m'amusais très bien ! C'est important de déconstruire ces comportements car il y a une énorme banalisation de l'alcool qui est plus dangereuse qu'on veut bien l'admettre.

  • Ariane D.
    04/05/2021 07:47

    Moi j'ai bu pendant plus de 15 ans. Ça a commencé petit à petit souvent seule parce que j'aimais ça. Jusqu'à ce que mon frère (alcoolique aussi) se suicide. J'aurai continuer à boire si ma famille et mon compagnon n'avaient pas mis les holà. Ça va faire 6 mois. Et j'ai toujours envie de boire. Mais je ne le fait pas. Pour l'instant.

  • Julien F.
    04/05/2021 05:46

    Il vous reste un peu de temps à vous avant de réaliser... Par contre j en connais une....

  • Jean-claude P.
    04/05/2021 00:56

    Chapeau Bas Respect !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.