retour

Claire Touzard raconte comment elle a décidé d'arrêter de boire

Depuis ses 16 ans, l'alcool était pour elle quelque chose de festif. À 37 ans, elle a réalisé qu'elle était alcoolique. Autrice du livre "Sans alcool", Claire Touzard raconte.

Claire Touzard raconte comme elle a décidé d'arrêter de boire

Claire Touzard est l’auteur du livre “ Sans alcool”, dans lequel elle raconte comment elle est sortie de l’alcoolisme à 37 ans. Rencontre.

Une fausse sensation de puissance

Il m’est arrivé tellement de situations assez graves à cause de l’alcool” déplore Claire Touzard.

Elle évoque la fausse sensation de pouvoir provoquée par l’alcool : “J’avais l’impression que ça faisait partie d’un personnage de super-héroïne (…) Mais en fait, le soir, souvent, je pleurais, le lendemain j’étais fragile.

Après avoir consommé de l’alcool dans un cadre social, Claire Touzard se met à consommer seule, chez elle. “Ça n’avait plus rien du tout de flamboyant, ni de chic, là je me suis vraiment rendue compte qu’il y avait un problème”, raconte la jeune femme.

Claire Touzard considère qu'il n'existe pas "des" alcoolismes. "Il n’y a pas des gens qui boivent juste parce qu’ils sont bons vivants et flamboyants et puis il y a les autres qui sont des alcoolos", explique-t-elle.

"J'ai bu pour détruire qui j'étais, pour détruire cette féminité"

Claire Touzard lie ce problème d’alcoolisme à un mal-être intime, une négation de sa propre féminité : "J’avais envie d’être sans genre, j’ai bu un peu pour détruire qui j’étais, pour détruire cette féminité-là."

Elle considère que l’alcool peut être un réaction à une société oppressante pour les femmes : “Pendant longtemps et surtout avant le #MeToo, au lieu de blâmer le système oppressif, elles se blâmaient elles-mêmes. Et l’alcool faisait partie des mauvais médicaments qu’elles utilisaient.

Elle insiste sur le nécéssité de présenter de nouveaux modèles de femmes subversives et fortes, qui n'ont pas besoin d'alcool pour exister. “C’est une norme qu’il faut déconstruire”, affirme-t-elle.

08/01/2021 17:24
  • 1.9M
  • 1.3K

666 commentaires

  • Priscilla L.
    16/03/2022 11:49

    Plus d'alcool et je le vis très bien

  • Manon D.
    05/03/2022 19:38

    moi dans 10ans a force de te fréquenté 😂😪

  • Flo T.
    05/03/2022 19:34

    regarde on sait jamais

  • Audi Q.
    05/03/2022 17:56

    LE PLUS DUR EST DE NE PAS PRENDRE LE PREMIER VERRE OU LA PREMIERE CIGARETTE

  • Laurent A.
    05/03/2022 10:49

    Moi je ne suis pas alcoolique mais j’aime l’apéro 😄😄🎉

  • Falaq N.
    05/03/2022 02:02

    L’islam interdit l’alcool et toute sortes de drogue Que vous le vouliez ou non l’islam est la vérité

  • Greggy L.
    04/03/2022 07:28

    37 ans??... Apparemment Gainsbourg avait raison: L'alcool conserve les fruits 😍(parfois) Intelligente, en plus.

  • Andre J.
    03/03/2022 16:59

    Avant j'avais l'alcool dans le sang maintenant j'ai le sang dans l'alcool 😂😂😂🤣🤣🤣

  • Aurélien C.
    03/03/2022 08:02

    il est pas trop tard pour toi.

  • Damien T.
    03/03/2022 07:53

    j'espère que tu rendras compte avant

  • SD Z.
    03/03/2022 04:45

    Non seulement l’alcool ne résout pas les problèmes, mais en plus il en devient un supplémentaire.

  • Abdel H.
    02/03/2022 23:14

    L alcool ne procure pas la gaieté mais la cirrhose !!!! L alcool est la bouée de sauvetage illusoire du désespoir qui finit par te faire sombrer au plus profond des abîmes de la vie.....

  • Georges D.
    02/03/2022 21:59

    a mon avis pas sous influence du boulot

  • Daniel R.
    02/03/2022 18:33

    Ces deux ivrognes enterrés un à côté de l'autre dans un cimetière. L'un dit à l'autre: ''C'est comme dans le bar autrefois. Un verre (vers) attend pas l'autre.'' (bon appétit)

  • Niry S.
    02/03/2022 18:09

    Elle est courageuse d'assumer sans complexe! Le plus important, c'est la résilience !

  • Christian L.
    02/03/2022 17:46

    Le regard fait flipper elle est passée au crack ...

  • Marion G.
    02/03/2022 12:39

    voila ...

  • Laura S.
    02/03/2022 12:17

    C'est un terrible piège, une prison sans barreaux, dont la dépendance est la même que celle de la drogue... Quand la personne veut arrêter, elle souffre de manque, de terribles douleurs, de crampes généralisées, de sueurs, et pour arrêter de souffrir, elle reboit... C'est une grave maladie, et seule une prise en main médicale peut les en sortir.. voire plusieurs hospitalisations de désintoxication.. <3

  • Comte P.
    02/03/2022 12:00

    Très beau témoignage. Sinon quelqu'un aurait il son contact pour que je puisse l'inviter à prendre un verre ?

  • Colette G.
    02/03/2022 11:33

    Quand on boit au début on ne croit jamais que c'est une maladie.... Après on est dépendant et dans le déni.... Quand on veut enfin agir, sans aide c'est quasiment impossible.. Rares sont ceux qui s'en sortent bien

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.