retour

La Depakine, nouveau scandale sanitaire ?

Un médicament utilisé pour le traitement de l'épilepsie provoquerait des malformations du foetus lors de la grossesse. Marine Martin, mère de famille lance l'alerte.

30/04/2017 07:10
  • 75.1k
  • 56

38 commentaires

  • LouizArt L.
    30/04/2017 07:17

    C' est la faute des laboratoires et des médecins aussi? Comment se fait il que les médecins ne soient pas informés? Celui des grandes villes a surement plus le temps aussi que ce médecin qui se trouve dans un département ou il y a un vrai désert médical? Est -ce que c'est vraiment pris en compte?

  • Helvar P.
    30/04/2017 07:18

    Ces médicaments sont également couramment utilisés contre d'autre maladies Que l'épilepsie et notamment des maladies psychiatriques

  • Frédérique L.
    30/04/2017 07:23

    Leurs profits valent plus que nos vies ! Vive $$$ et €€€ ... ne changeons rien surtout : jusqu'ici tout va bien, non ?

  • Roxane V.
    30/04/2017 07:28

    Je suis étudiante en médecine, et prescrire de la Depakine à une femme enceinte est sanctionné d'un zéro à l'examen... Et les profs qui font les sujets ont subi le même traitement lorsqu'ils étaient eux mêmes étudiants il y a une trentaine d'années ! On sait que la Depakine est tératogène depuis très longtemps, comme beaucoup d'autres traitements (le Roaccutane contre l'acné, le Methotrexate qu'on donne par exemple aux femmes qui ont une polyarthrite rhumatoïde, le Thalidomide, tristement connu et qui a encore pourtant des indications). Ces médicaments ne sont pas interdits car ils sont efficaces, on peut les prescrire de manière encadrée, et en informant bien les femmes en âge de procréer qu'elles doivent avoir une contraception efficace, maintenant même en leur faisant signer un consentement et en contrôlant régulièrement qu'elles ne tombent pas enceintes durant le traitement. Ces informations figurent bien dans les notices, en gras. J'ignore​comment il est possible aujourd'hui qu'une femme puisse avoir une grossesse sous l'un de ces traitements et que personne ne s'en rende compte : le prescripteur, le médecin (ou la sage femme) qui suit la grossesse, la femme elle même... En tout cas, si des femmes enceintes tombent sur ce message et ont des doutes sur les médicaments qu'elles prennent, elles peuvent consulter ce site qui fait la synthèse des données de la littérature sur les médicaments, les vaccins, les examens d'imagerie etc et leurs risques connus pendant la grossesse (certains ne sont pas à risque pendant toute la durée de la grossesse mais par exemple seulement au premier trimestre) : https://lecrat.fr

  • Mathilde D.
    30/04/2017 07:37

    je confirme que la dépakine chrono 500 provoque des tremblements tel que le Parkinson (Y)

  • Hugo Y.
    30/04/2017 07:46

    Le grand problème de la Depakine c'est que c'est déjà un traitement de dernière ligne qu'on évite de donner à des femmes jeunes et potentiellement a désir de grossesse. Il est donc difficilement remplaçable au cours de la grossesse, surtout que la survenue d'une crise d'epilepsie peut être tout aussi dangereux que le risque malformatif encouru. Apres, bien entendu que le manque d'information aux patientes est préjudiciable et malheureux, et c'est ce qui est, à mon avis, le vrai enjeu de cette alerte, plutot que la dangerosité du médicament a laquelle on ne peut pas faire grand chose.

  • Romain S.
    30/04/2017 08:22

    Justement !

  • Guillaume B.
    30/04/2017 08:33

    Sanofi a touché 136 millions d'euros d'aides publiques (CIR et CICE) tout ça pour supprimer des postes dans la recherche ! C'est ça la France de demain !

  • Cédric G.
    30/04/2017 08:55

    Merci pour cette intervention. Encore un bien triste médicament aux effets iatrogènes très préoccupants...

  • Maryvonne W.
    30/04/2017 09:04

    Le problème ne vient pas des médecins, qui n'ont jamais été informés de ces effets de la Dépakine.

  • Michel D.
    30/04/2017 09:04

    avoir un enfant handi n est pas une chance !!!

  • Nicolas L.
    30/04/2017 09:12

    Nan mais arrêtez d'accusez sanofi:l'effet était connu,c'est le rôle des medecins de ne pas prescrire ce genre de médicament

  • Samuel B.
    30/04/2017 09:15

    http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Nouvelles-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-des-specialites-a-base-de-valproate-et-derives-Depakine-R-Depakote-R-Depamide-R-Micropakine-R-et-generiques-du-fait-des-risques-lies-a-leur-utilisation-pendant-la-grossesse-Lettre-aux-professionnels-de-sante Je ne sais pas de quand date les problèmes de cette personne en tout cas l'ANSM met en garde depuis 2015 sur la Dépakine et ses effets tératogènes, les médecins ne les prescrivent généralement plus aux jeunes femmes, et en cas d'extrême nécessité aux femmes qui prennent bien un moyen contraceptif! Peut-on avoir plus d'information sur la chronologie?

  • Rudy D.
    30/04/2017 09:19

    Britanie Vdb regarde, au cas où tu prend du Depakine

  • Marion H.
    30/04/2017 10:00

    Bah oui on nous apprends ca aussi en Ecole de sage femme, c'est écrit dans le Vidal, sur les notices....

  • Luke G.
    30/04/2017 11:25

    Le Journal Fakir a fait de longues recherches sur le sujet : https://www.facebook.com/JournalFakir/posts/10154911883436878

  • Jean L.
    30/04/2017 11:39

    merci et tres interessant,pour le volume du texte de cette femme,qui es prète a ce battre contre beaucoup de personnes.courage a cette femme

  • Flavie A.
    30/04/2017 14:42

    lanceurs d'alertes, oui, oui, tjrs al

  • Rachel S.
    30/04/2017 14:54

    Ce qui m effare c est beaucoup de coms

  • Sylvie R.
    30/04/2017 16:09

    OUPS ON PEUX PAS REGARDER LA VIDEO