retour

le dico Brut. : "hystérique"

"Il y a l'idée de ramener vers la chose sexuelle, ramener vers le bas, rabaisser." le dico Brut. : "hystérique".

Le dico Brut. : "hystérique"

"Il y a l'idée de ramener vers la chose sexuelle, ramener vers le bas, rabaisser." le dico Brut. : "hystérique".

Un mot issu du vocabulaire médical

“Hystérie” est directement issu du domaine médical. Il vient du grec ancien “ustera”qui donnera plus tard “utérus”. Anaïs Lebrun est linguiste, elle explique qu’on utilise aujourd’hui ce mot dans le langage courant en gardant une signification médicale mais dont l’origine a été complètement oubliée.

“Hystérique” se pourvoit peu à peu d’une connotation sociale négative

Au 16ème siècle, on emploie l’adjectif “hystérique” pour qualifier des femmes “malades de l'utérus'', faisant état de troubles psychiques liés à des pulsions sexuelles “débordantes” qu’on qualifie de déplacées, de malsaines. Au 19ème et les progrès de la médecine, et notamment de la psychologie, “hystérie” est repris par le domaine médical et en particulier par Jean-Martin Charcot, fondateur de la neurologie en France. Il est le premier à utiliser “hystérie” pour qualifier des maladies neurologiques. Freud quant à lui a été le premier à parler d’hystérie masculine.

“Qualifier quelqu’un d’hystérique revient à la ramener à la chose sexuelle, ramener vers le bas, rabaisse.”

C’est en 1952 que l’hystérie est retirée de la classification des maladies mentales. Pour la linguiste, si ce mot suscite aujourd’hui toujours de grandes crispations, c’est probablement en raison de sa connotation sexuelle. Elle explique : “Qualifier quelqu’un d’hystérique revient à la ramener à la chose sexuelle, ramener vers le bas, rabaisse.” Si le mot est peu à peu devenu une insulte misogyne majoritairement utilisée par les hommes, les femmes, et notamment les féministes dès les années 1970 ont fini par se l'approprier.

04/06/2021 06:27mise à jour : 04/06/2021 11:25
  • 252.6K
  • 143

58 commentaires

  • Cedric B.
    09/06/2021 18:16

    On parle du con ?!

  • Alex G.
    08/06/2021 19:54

    Dans ma ville ici en Belgique. On a un peintre. De cette epoque hysterique je vais dire. Y sappen felicien rops. Jaime ce quil a fait. Et bien dans on.musee.il y a eu une expo sur la folie/hysterie. Et son traitement. Il y avait sur place ub des premier exemplaire de vibromasseur.developper a la pitie salpêtrière au 19ieme siecle^^

  • Helene M.
    08/06/2021 18:16

    Bravo à Mr Despotes pour m''avoir expliqué ce mot. Je pense qu'il espérait de ma part que je me sente concernée, ce qui est véritablement hystérique.

  • Alain R.
    08/06/2021 13:43

    Il y a aussi une hystérie masculine, bien documentée en pathologie psychanalytique et dont on a pas éprouvé le besoin de changer le nom. Oui, le comportement "hystérique " existe et il est perturbant parce qu'il s'emploie à "casser le jeu". Si les femmes qui, à juste titre, revendiquent de faire les règles là où elles pensaient se heurter à chaque fois au pouvoir masculin, veulent donner du poids à leur parole, elles doivent aussi cesser de jouer sur les deux tableaux.

  • Lola M.
    08/06/2021 08:51

    ... "Mais t'es hystéro Hub! On ira au chateau demain matin, ça nous fera l'occasion d'une bonne balade!" 🤣🤣🤣😸

  • Laurent K.
    07/06/2021 09:19

    La foule est hystérique lorsque son équipe de foot marque un but.

  • Marie B.
    06/06/2021 22:43

    Erwan Waren

  • Benjamin B.
    06/06/2021 20:05

    Brut se Konbinise ...

  • Biancxe A.
    06/06/2021 18:12

    Ou alors de que l'on parle avec passion ou que l'on défend un point de vue c'est vous etres trop dans l'émotionnel ou dans l'émotion 🤬🤬🤬, je vous jure parfois les hommes sont insupportable! je déteste cette expression mais aujourd'hui je la reprends "l'homme c'est l'ennemi de la femme".

  • Evans B.
    06/06/2021 12:34

    Ptn mais qu’est ce qu’on s’en fou ils nous font carrément des explications de mots maintenant purée c’est quoi cette société de merde qui a rien a proposer à part la couleur des slips des uns et les explications de mots courant qu’utilisent les autres , là on touche le fond on creuse on redescend plus bas et on retouche le fond

  • Sofian S.
    06/06/2021 11:24

    Bah dire que quelq'un est hystérique sert juste à dire qu'il ou elle pète les plombs, personnellement j'ai jamais associé ce mot uniquement au femmes ... sa part un peu en sucette le féminisme quand même.

  • Gaueca S.
    06/06/2021 07:38

    Et là on a tous les mecs désœuvrés qui viennent faire leur petit chouichoui... *sortez les popcorn*

  • Huguens L.
    06/06/2021 07:31

    Il a des hommes hystériques aussi. C'est un mot qui ne veut rien dire. Qu'on sert comme insultes... Bref un truc qui ne sert à rien.

  • Jire T.
    06/06/2021 01:51

    https://youtu.be/d3FyrDdklVU

  • Pol B.
    05/06/2021 22:26

    Arrêtez vos blablas. https://www.cnrtl.fr/definition/hyst%C3%A9rique

  • Romain H.
    05/06/2021 20:09

    La Femme n'existe pas j Lacan

  • Bouchta E.
    05/06/2021 18:18

    En général c’est pour designer une personne qui à une perte de contrôle d’elle même et quand c’est répétitif on dit que la personne est hystérique pour comprendre qui faut s’attendre à une attitude déplacée

  • Benjamin B.
    05/06/2021 17:03

    Say la fote du patriarca!

  • Mathieu B.
    05/06/2021 16:51

    Dans le langage courant, le mot hystérie est surtout qualifié envers des personnes qui "pêtent un plomb", crient, hurlent, se déchainent et partent en crise de folie ; Il n'y a aucune connatotation sexiste (puisque ce n'est pas forcément envers des femmes, on dit d'une "foule hystérique" alors qu'il y a aussi des hommes dedans, ou des simplement des "fans hystériques" -> sans même de différenciation de genre dans le mot), ni de connotation sexuelle ou de rabaissement (je reprends l'exemple d'une foule qui crie, je vois pas le sexe là dedans). Peut-être faudrait-il arreter de chercher des problèmes là où il y'en a pas, et interpreter des choses qui n'ont pas été dites dans ce sens là ? Dernier point qui décrédibilise complètement son témoignage : Sur les 4 vidéos du début, 2 hommes emploient le mot Hystérie, 2 femmes aussi (donc les femmes sont sexistes entres elles visiblement), et dans les 4 témoignages, 2 parlent envers des personnes sans qu'on connaisse le genre -> Toute son argumentation ne tient pas la route, l'origine du mot est réelle, son interprétation ne concerne qu'elle 🤦‍♂️

  • Cyril T.
    05/06/2021 16:42

    La partie des féministes plus préoccupées par ce qui se trouve entre les jambes des femmes que par l'égalité n'élève pas le débat. Cela correspond tellement à la définition par l'intervenante de l'hystérie qu'il est bien compréhensible qu'elle se sente en devoir de l'expliquer😁

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.