retour

Le témoignage de Béatrice Gurrey sur alzheimer

"Quand cette maladie arrive dans une famille, cette famille perd son identité." Les deux parents de Béatrice Gurrey ont été touchés par Alzheimer. Elle raconte comment elle a dû faire face à la maladie dans un témoignage poignant.

04/05/2018 00:00
  • 280.3k
  • 122

61 commentaires

  • Nour B.
    23/06/2018 12:38

    c est une leçon à saisir .après 65 ans ça peut être moi et toi et l autre.ça n exclut personne .On doit s en rendre compte et commencez à chercher des moyens de rendre la vie quotidienne dun malade et de sa famille un peu facile à vivre avec de l aide au quotidien .Ici au Maroc la génération 3ème âge est très mal vécu .

  • Nadine G.
    10/05/2018 09:00

    c est tellement bien expliqué et si juste

  • Patricia B.
    09/05/2018 06:42

    Tt a fait .. et oui 9mois..quel vide..

  • Estelle N.
    09/05/2018 06:35

    Je n'ai pas mise ma mère qui était atteinte de la maladie à Corp de Lewis c'est à dire moitié alzheimer et moitié parkinson en structure, je l'ai soigné jusqu'au bout, c'est vrai qu'elle est devenue mon enfant, il fallait la levé, faire sa toilette, la changer, lui donner a manger, tout protéger, lui parler comme à un enfant, lui mettre les dessins animé à la télé, car elle aimait ça, mais quand cette maladie s'est déclaré je l'avais perdue, j'avais plus de mère, mais une personne différente, c'est ce qu'il ya de plus difficile dans cette maladie, mais qq fois elle se souvenait que gt sa fille et jetait contente, mais ça ne durait pas, à ce jour ça fait 9 mois qu'elle est décédé et je peux dire aujourd'hui que je ne regrette pas de m'en être occupée,

  • Danièle M.
    08/05/2018 19:10

    Cette maladie s'installe insidieusement On ne peut que soutenir ces malades qui perdent leur identité et entraînent malgré eux leur famille dans un quotiden difficile à vivre et qui sont déchirés de voir les leurs plonger dans le néant

  • Marylene H.
    08/05/2018 05:58

    moi aussi tout a fait d accord maman est en plein dedans trop dur de voir sa mere comme ca

  • Florence L.
    07/05/2018 19:11

    Allez go, avance toi pour l'année pro

  • Serge S.
    07/05/2018 15:53

    C’est une douleur que nous partageons ayant connus tes parents.Bises. Serge

  • Dinar Z.
    07/05/2018 15:33

    C'est un devoir envers nos Parents

  • Cécile M.
    07/05/2018 15:05

    la thérapie du voyage expérimentée à Valenciennes est sur la bonne voie https://www.franceinter.fr/emissions/les-bonnes-ondes/les-bonnes-ondes-10-novembre-2017

  • Caroline D.
    07/05/2018 10:57

    💕

  • Solange D.
    07/05/2018 09:50

    Je suis tout à fait d'accord avec les commentaires de cette dame car ma maman était atteint de cette maladie

  • Claude S.
    07/05/2018 08:51

    ma maman a terminé ses 5 dernieres années avec cette maladie

  • Isabelle J.
    07/05/2018 06:27

    tu savais ?

  • Harmand M.
    06/05/2018 23:58

    Dans mon EHPAD on prône et on se bat au quotidien pour diminuer les médicaments des personnes âgées (et ce quelque soit leur troubles ) par des techniques particulières qui rentrent dans la catégorie des TNM(traitements non médicamenteux ) comme la méthode montessori qui se base sur les capacités préservées des personnes ainsi qu"une profonde une profonde et nécessaire connaissance de chaque individu pour pouvoir lui proposer des soins et des activités porteuses de sens pour lui et bénéfique au maintien de son autonomie.il faut être ingénieux et oser ,ne pas avoir peur de continuer à investir ces personnes dans les activités du quotidien afin que chacun reprenne ou continue d'avoir une place dans la société même si elle est en secteur protégé,chacun un rôle pour apporter sa contribution en mesure de ses capacités et ce afin de préserver le sentiment d'utilité,d'appartenance à un groupe car nous avons tous besoin de cela et les personnes en structure d'autant plus et bien sur le faire de façon intelligente et adapté afin de ne pas plonger la personne dans l'échec.nous faisons tout cela au quotidien ,je suis aide soignante et je travaille dans de bonnes conditions avec une direction et des collègues engagé et convaincu de l'efficacité de ces pratiques et nous voyons les résidents s'épanouir au jour le jour même si bien sur nous ne sommes pas des magiciens et qu'il y a l'évolution de la maladie qui peux bien sur prendre le dessus par moments chez certains mais ce qui est sûr C'est qu'ils ont leur propre réalité même si ce n'est pas la notre et lorsqu'un résidents par exemple s'agite ,s'angoisse,déplace des meubles il le fait pour une bonne raison C'est à nous de comprendre pourquoi et de répondre à ses besoins ,si un monsieur démonte les prises ou robinets il est indispensable de connaître son métier il était peut être électricien ou plombier et il continu tout simplement à exercer son métier c'est à nous de lui donner les outils nécessaire pour qu'il puisse continuer à exercer ce qu'il a toujours fait et ce qu'il connaît en toute sécurité. ...bref ne pas lui dire non ne faite pas ça ou mais qu'est ce que vous faite car sentiment de mal faire qui entraîne angoisse mais plutôt répondre à son besoin et lui proposer d'aller faire quelque travaux en étant encadré. Ou bien à une dame qui demande toute la journée,es ce que je peux vous aider ? Lui confier si elle est d'accord le rôle d'aider les ash dans leur tâches quotidienne comme de passer le balais ou de s'occuper de faire la vaisselle bref des activités saine de la vie quotidienne qui ont du sens ...voila de tout petits exemple dans la façon de les accompagner mais ce procédé à des ressources inépuisables si il y a des soignants engagés. Et les familles sont elles aussi très importantes car elle peuvent participer à tout cela il faut juste qu'elle soit guidé et éclairé sur la façon de rendre visite à leur parents autrements,on propose des visites différentes plutôt que de demander à un malade atteint par des troubles cognitifs si ce qu'il a fait plus tôt dans la journée était bien car malgré l'envie de bien faire de ses proches le résidents ne peux s'en souvenir il faut chercher à créer de l'émotion positive et plutôt s'assoir et passer par une activités encore une fois porteuse de sens pour créer un climat favorable à la visite...les mentalités doivent et vont évoluer ,dans cette méthode je cites :"les seules limites que nous nous mettons c'est celle que nous nous imposons " et encore une autres phrase représentative "quand on m'impose ,je m'oppose ".

  • Joseph D.
    06/05/2018 23:34

    En tout cas... !

  • Odile B.
    06/05/2018 22:21

    Je suis Aide Soignante et en unité protéger on s'adapte aux résidents, il sauf savoir le dire et fort à nos hiérarchie et le remonter car les être humains que l'on accueil ne son pas des machines et ça on l'oublie vite et on devient ts maltraitent soignant ainsi que Ide cadre et les drh,

  • Supérette S.
    06/05/2018 21:54

    Merci béa tu à tout compris. Bonne entendeur salut, personne n'ai a l'abri de la maladie

  • Christine D.
    06/05/2018 21:05

    😢

  • Brice V.
    06/05/2018 20:43

    😢