retour

Les nouvelles technologies nous rendent-elles plus bêtes ?

📱Et si l'usage intensif des smartphones et d'internet nous rendait en fait plus bêtes ? Pour Nawal Abboub, docteure en sciences cognitives, c’est tout l’inverse. Voilà pourquoi.

Non, les technologies, ça ne rend pas idiot. C'est bien l'inverse.

Nawal Abboub, Docteure en sciences cognitives : À l'arrivée du numérique, on a eu exactement les mêmes choses qu'on a eues quand il y a eu l'arrivée des livres et des écrits. Ils se sont dit: "Mais les humains ne vont plus avoir de mémoire parce que tout sera stocké dans les livres." Et c'est drôle, parce que quand on reprend les écrits de Victor Hugo, on se retrouve exactement avec les mêmes formulations de phrases. Et finalement, est-ce que les livres, ça a enlevé des parties de notre cerveau et personne n'est capable de mémoriser ? On voit bien que ce n'est pas le cas. Elles nous permettent justement de savoir où aller chercher l'information quand j'en ai besoin et pas tout stocker de manière… comme si on mettait toute la bibliothèque dans mon cerveau mais non, savoir finalement une information, c'est savoir où aller la chercher. Et les smartphones, nos écrans, le numérique, nous permettent justement de maximiser nos sources d'information. Et de se dire: "Ah, je cherche ça." Et très rapidement, tac tac, je me mets sur mon téléphone, je tape ce qu'il faut et ça me donne la réponse. Alors le numérique, ce que ça peut nous apporter en plus du livre, c'est d'autres stratégies d'apprentissage. C'est d'autres sources d'information, d'autres sources de stockage et même, on s'est rendu compte, il y a des recherches qui ont montré que les gens qui étaient habitués à faire beaucoup de recherches justement sur Internet, augmentaient leurs capacités de sélection d'information. Ça veut dire inhiber la stratégie qui n'est pas la plus pertinente et aller chercher celle qui est la plus pertinente. Donc on doit mettre de côté quelque chose et aller chercher quelque chose d'autre. Et cette compétence-là, c'est ce qu'on appelle un peu la flexibilité mentale. C'est de pouvoir s'adapter à différentes choses en fonction des contextes. On doit de plus en plus s'adapter, de plus en plus sélectionner de l'information et donc, ça renforce les compétences si on est bien guidé justement pour faire ça. Alors, est-ce qu'il y a des modifications cérébrales derrière, des modifications de neurones? Ça, on ne le sait pas encore parce qu'on n'a pas encore le recul nécessaire pour comprendre comment 10 ans, 20 ans d'usage, ça va modifier vraiment, structurellement, des choses dans notre cerveau. Ce qu'on sait, par contre, c'est que dès lors qu'on va utiliser quelque chose de nouveau, ça va changer. Il va y avoir des micro-changements au niveau de nos neurones. C'est ça en fait, la plasticité cérébrale. C'est le fait que, justement, nos neurones se modulent, se modifient en fonction de notre environnement et des nouvelles choses qu'on fait dans la vie de tous les jours.

Désormais, avec les smartphones, notre cerveau peut être sollicité à tout moment par des notifications. On s'est rendu compte que la notification, ça fait appel à notre système d'alerte. Dès qu'il y a quelque chose qui est saillant, une lumière, où il y a un son qui change, où il y a qui va aller attirer mon attention, hop! Ça va aller consommer de l'énergie. Et plus on va avoir des notifications, plus on va consommer de l'énergie mentale. Et ça, ce que ça provoque, ça provoque de la fatigue à long terme. D'ailleurs, même sur la journée, on le ressent. À 15h, quand on a passé sa matinée sur son téléphone, on se sent fatigué. Et donc la comparaison qu'on peut faire entre ceux qui sont tout le temps sur leur téléphone, comme on peut se rendre compte parfois, que ça soit les adolescents ou les jeunes actifs, par rapport à ceux qui ont moins eu l'habitude d'avoir ces téléphones dans les mains, ou d'autres, comme les personnes âgées eh bien ça, ça a un changement sur, justement, leurs ressources attentionnelles. que les jeunes Et on se rend compte peuvent être plus fatigués à cause de l'usage excessif, à cause des notifications que, justement, les personnes qui ont moins l'habitude d'utiliser ces outils. L'outil pour recharger ses batteries, par exemple, ça serait de prendre un café avec ses amis, d'aller discuter du dernier épisode de Game of Thrones, de faire un tour dans le parc ou dans le bois à côté de chez soi. Voilà ce que c'est, une pause qui permet de recharger nos ressources mentales. Avec l'usage de nos téléphones, parfois, on ne prend pas assez soin justement, de son cerveau. Grâce aux nouvelles avancées qu'on a pu faire en science, on a vu à quel point il faut y faire attention et les pauses sociales, c'est essentiel, justement pour faire ça.

04/06/2019 09:08
  • 244.0k
  • 549

80 commentaires

  • Marguerite B.
    21/09/2019 11:37

    Nawal trop fortiche comme d'hab !

  • Fred F.
    16/09/2019 17:22

    Je rêve ! C'est une pub ?

  • Gildas M.
    16/09/2019 15:24

    Pour répondre a ce que dit cette demoiselle je conseille un livre: " la fabrique du crétin digital"... Pour ceux qui savent encore lire bien sûr 😁

  • Muriel E.
    16/09/2019 13:41

    Les trois quart sont des moutons en puissance ça ne les rend pas plus bêtes puisqu' ils le sont déjà !!!!!!!!!!!!!

  • Luc G.
    16/09/2019 12:03

    Pas smartphone.... téléphone intelligent!!!!

  • Marco Q.
    16/09/2019 08:48

    Internet a privé les gens du chemin de la réponse, à l'époque quand on cherchait une réponse à une question, le chemin pour avoir cette réponse était bien plus compliqué et demandait souvent d'ouvrir plusieurs livres ou de discuter avec plusieurs personnes, aujourd'hui on demande à Google et on consomme la réponse comme tout le reste, vite et mal... Cette exercice de la mémoire est finalement plus importante que la réponse à mon avis.

  • Geoffroy L.
    16/09/2019 07:18

    Il ne faut pas sous-estimer les gens, ils n'ont pas besoin de ça pour être idiots.

  • Michèle B.
    15/09/2019 21:51

    On dirait un discours de propagande pour internet.

  • Eva N.
    15/09/2019 21:48

    histoire de flexibilité mentale...

  • Nicolas P.
    15/09/2019 18:33

    Cela sert juste à isoler les gens tout simplement…

  • Véronique G.
    15/09/2019 15:35

    Googliser? Eu...me semble qu'on dit plus googeler

  • Boubou S.
    14/09/2019 18:07

    C'est clair et net. Les gens sont moins sociable, beaucoup plus méchant, rend les gens feignant physiquement autant que mentalement.

  • Clément H.
    14/09/2019 11:16

    Ça dépends de l'utilisation que tu en as. Pas de la durée.

  • Jules V.
    14/09/2019 06:49

    Justement : tac-tac j'ai ma réponse mais je ne sais pas si c'est la bonne, entre les théories platistes et autres sous-produits de l'ignorance crasse. Quand on lit un livre, on peut en profiter pour savoir comment s'écrivent les mots. Avec le numérique, ces pas vré, ces mal écrit, on sans sort en déclarant "fake" se kon ne konpren pas et tant pis pour l'effort intellectuel. Le livre tire vers le haut, le numérique t'enfonce si comme souvent, tu ne t'en sers pas avec un peu de recul personnel.

  • Mathieu M.
    14/09/2019 06:26

    Tout est une question d'utilisation. Je n'ai jamais autant appris de choses différentes que depuis l'émergence d'internet. Mais il faut prendre le temps de fact check. L'esprit critique est le meilleure allié pour un bon usage du réseau

  • Ludovic M.
    13/09/2019 22:19

    Au final son message c'est quoi? Elle semble changer d'idée toutes les 10 secondes... Sinon quelqu'un pour lui rappeler que le Pékin moyen passant 5h sur son écran ce n'est pas pour y regarder du contenu enrichissant pour la matière grise?

  • Sébastien M.
    13/09/2019 21:23

    😂 exactement on a tout sur le net pourquoi se fatiguer 🦑🚀🌈👌

  • Émilie G.
    13/09/2019 19:28

    Oui enfin si c est pour regarder des chats.... Pas vraiment enrichissant 😂🤣

  • Yann B.
    13/09/2019 19:17

    Tout le monde n'est pas d'accord apparemment

  • Liche C.
    13/09/2019 18:23

    On va t'implanter une puce dans la tête ça va augmenter ta capacité neuronale pour t'adapter aux nouvelles technologies ultra avancées et on mettra un interrupteur on/off pour ta pause mentale. On est pas prêt de sauver la planète

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.