retour

Parent d'enfant handicapé : Laura-Julia Fiquet témoigne

"On se retrouve mis à l'écart de la vie sociale" Sans assistant de vie scolaire, le fils autiste de Laura-Julia Fiquet n'a pas pu faire sa rentrée cette année. Elle raconte.

10/09/2017 00:00
  • 144.6k
  • 132

96 commentaires

  • Veronica D.
    28/12/2017 23:15

    C est bien la realite

  • Claire D.
    20/09/2017 10:13

    Je suis aesh, on devrait être tous et toutes mieux considérés et mieux formés pour des contrats pérennes pour le bien de tous

  • Quentin A.
    16/09/2017 17:00

    sa doi etre a coz des vaxin.

  • Candice B.
    13/09/2017 19:01

    Trop tard pour moi. Sombré. Maman fatiguée 😢

  • Habi M.
    13/09/2017 15:36

    je suis AVS...en contrat cui-cae....travail intense, salaire précaire, et aucun espoir d'avoir un CDI

  • Sa R.
    13/09/2017 11:04

    Bravo à cette idée ingénieuse. Malheureusement notre société est de plus en plus individualiste et égoïste e on exclut de plus en plus ceux qui se trouvent dans les situations compliquées. En tout cas, bravo à vous Madame et bon courage!

  • Di P.
    12/09/2017 18:20

    C'est étrange elle lâche des expressions commerciales mais pour dire qu'elle a fait quoi ? Mystère ! Et donc elle gagne sa vie comment à présent ? En faisant de la promo pour le lobby gouvernemenal ... ?

  • Jacky K.
    12/09/2017 15:18

    ils ont besoin eux aussi d'avoir les mêmes droits que les autres enfants ils veulent vivre tout simplement malgré leur handicap nous les aimons doublement

  • Benoit S.
    12/09/2017 14:47

    Ç est sur ç est dur . Faut se battre sans cesse ... Courage

  • Aurelien L.
    12/09/2017 08:42

    C'est malheureusement la conséquence néfaste de l'acceptation et de l'encouragement des faibles, un handicapé mental ne sera jamais productif dans la vie, pourquoi vouloir à tout prix les garder en vie ? les parents en souffrent, les proches également, le système les supportent, laissez les parents avoir une vie normale, laissez leurs la décision de mettre fin aux souffrance morale du maintient en vie de la faiblesse.

  • Claire H.
    11/09/2017 22:03

    Nous avons eu de la chance nôtre fils a eu la même AVS depuis le CM1 jusqu'à la 3 ème et je la remercie pour sa patience et son aide pour nôtre fils en situation d'andicap . Et pour sa rentrée cette année en seconde la mdph lui a fournit de quoi l'aider un ordinateur, un scanner et nouvelle AVS. Courage à vous la bataille n'est pas facile baisser pas les bras tous les ans faux et de longues démarches. Et un grand merci à nôtre député qui nous a bien appuyer.

  • Monique B.
    11/09/2017 17:58

    les Avs n'ont que 24 h de contrat ce n'est pas facile mais elles ont toutes les vacances scolaires. Les AVSI peuvent avoir jusqu'à un contrat à temps complet .

  • Monique B.
    11/09/2017 17:56

    pôle emploi fait une présélection et envoies des candidatures aux directions académiques. Les personnes ayant les conditions requises peuvent également postuler directement auprès de la Dsden. Concernant les Avs . La direction A convoqué les candidats et un groupe composé de Conseillers pédagogiques et de l'inspecteur charge du handicap les reçoivent et choisissent les candidats et non pôle emploi. En revanche pour les collèges et lycées les chefs d'établissement recrutent les Avs.

  • Lemonde D.
    11/09/2017 17:47

    Oui ils refusent arbitrairement à Bouvignes-sur-Meuse dans leur écrin doré Steiner, soutenus hypocritement par le bourguemestre de Dinant. Plusieurs illégalite inégalités ont été denoncées à l Égalité des Chances et la Communauté Française. Affaire en cours... Elle est où leur âme ?

  • Françoise D.
    11/09/2017 16:51

    Et malgré les apparences, il y a des écoles qui les refusent.

  • Mart H.
    11/09/2017 15:38

    Je tire mon chapeau à cette femme : de ses difficultés elle a su rebondir et sortir la tête de l"eau seule, par la force de ses convictions . Toutefois nous ne sommes pas tous amène à faire de même. Il est un fait que le système tel qu'il est établi ressemble plus à une machine à broyer car face aux dossiers ubuesques que la MdPH exige des parents et personnes en situation handicap, il y a de quoi avoir les bras tombent ( et pas de bras pas de chocolat ! vaut mieux en rire qu'en pleurer)

  • Cyril G.
    11/09/2017 14:44

    Il y a des AVS dans toutes les régions de France qui ne font que 24h/semaine (elles sont payées une misère d'ailleurs) et qui aimeraient travailler plus mais c'est l'éducation nationale qui bloque. Il est là le scandale.

  • Sarah L.
    11/09/2017 13:20

    on déhabille paul pour habiller jacques avec cette classe politique de M

  • Celine P.
    11/09/2017 11:04

    Et oui triste réalité

  • Abdenour R.
    11/09/2017 10:00

    bravo!