retour

Patrick Pelloux : "On ne me donne pas les moyens de travailler"

"On ne me donne pas les moyens de travailler" Le médecin urgentiste Patrick Pelloux raconte son dialogue de sourds avec l’Agence régionale de Santé.

15/03/2018 00:00
  • 1.8m
  • 602

508 commentaires

  • Cécile E.
    05/09/2019 23:57

    Il bosse plus lui il fait de l’humanitaire et consacre son temps aux telés

  • Monique R.
    05/09/2019 22:01

    elle doit etre imbut de sa pe"rsonne et orgueileuse que michel numa attention surtout au tour de cochon michel cetait mon tonton habibnuma benabdallahh URGENTISTE CHIRURGIEN CARDIOLOGUEson fils mon cousin cheri

  • Sylviane B.
    17/08/2019 08:10

    J'ai eu affaire à ce médecin aux Urgence de St Antoine à Paris quand il n'était pas connu médiatiquement...Je vous souhaite de rencontrer un docteur tel que cet Humain🙏Je n'ai rien oublier 25 ans après!!!Merci Dr Pelloux!

  • Pierrine A.
    08/04/2019 06:54

    jeunes et mignons c’était nous non ?!

  • Beat M.
    03/04/2019 21:01

    Saloperie d élus

  • Sylvie K.
    03/04/2019 18:30

    donnez 2 sous d'imagination à un technocrate et je vous dirais pourquoi mon grand-père balayait les feuilles mortes..... GLENMOR, poète Breton.... je l'ai compris quand j'ai quitté mon métier d'infirmière après 30 ans de fonction PUBLIQUE.... BON COURAGE !!!!

  • Patricia N.
    03/04/2019 14:24

    vous avez tellement de courage Patrick, merci pour votre courage et votre détermination! et vive Mme BUZYN !je ^partage

  • Francoise T.
    01/04/2019 09:18

    Beaucoup de confusion dans les commentaires sur la médecine en France et en général, sur sa prise en charge financière mais « idéologique » aussi, sur l’organisation des soins, sur le rôle soignant ( cf serment prêté par les médecins et décrets professionnels)... Certains parlent encore de CMU alors qu’elle a évolué depuis 3 ans !!! D’autres décideraient de ce qui est urgent ou pas, le comble ...

  • Isabelle L.
    31/03/2019 18:55

    Quel courage et quelle détermination, Monsieur Pelloux. Chapeau pour votre combat qui est aussi celui de toute une population qui n'a même plus accès aux soins parce qu'on ferme les structures, parce que celles qui restent sont surchargées avec de moins en moins de moyens, parce qu'on privilègie l'ambulatoire, parce qu'on développe la e-medecine, etc, bref un désengagement de l'Etat au detriment des patients. Il y a urgence à s'occuper des urgences.

  • Aude R.
    24/03/2019 07:53

    Il faut prendre les choses en main et arrêter de croire que les solutions sont extérieures à soi. Même si je comprends bien ce manque de moyens criant....

  • Nicole S.
    19/03/2019 10:31

    Et vlan... ce qu’il fallait dire !!! Mais ne prêche-t’il pas dans le désert ?

  • Michele H.
    06/09/2018 19:25

    Il n’est pas très efficace Il parle beaucoup depuis plusieurs années Encore un cabotin

  • Christine M.
    22/08/2018 20:13

    I’ll faudrait just qu’il bosse .... am lieu de fairs du militant is me sur les media’s !........🤢🤢🤢

  • Éric C.
    17/08/2018 06:41

    pas d'intéret,pas d'action.

  • Florence V.
    12/08/2018 18:53

    C’est à nous ... SOIGNANTS de diriger nos services ... et de prendre les bonnes décisions !!!

  • Nathalie Q.
    11/08/2018 16:43

    Il a raison et en même temps ce qu’il faut savoir c’est que lorsque qu’un patient arrive aux urgences (a l’APHP) que son métier est médecin ou qu’il est un parent d’un médecin de l’hôpital il n’y a AUCUN problème de lit d’aval ... on lui trouve un lit et même une chambre seule s’il vous plaît, (s’il n’y a pas de chambre seule on le met en chambre double et on ferme un des deux lits ) ! Il n’y a pas que les technocrates qui pourrissent le système ..... il y a un mode de pensée qui gangrène tout!

  • Claire G.
    11/08/2018 08:02

    C'est la même chose dans l'administration de la culture à Paris...Des technocrates qui ne comprennent rien de ce qui se vit !!!

  • Jacqueline G.
    11/08/2018 05:26

    Il a peut-être raison mais ce mec, arrogant et pleurnichard, je déteste !

  • Laurent B.
    10/08/2018 19:39

    Que l'on fasse une vraie étude sur le rôle des ars et des antennes départementale. A part dire que tant qu'on a pas de courrier des familles on peut rien faire. Elles ne servent à rien et coûtent cher au ministère de la santé. Les salaires sont loin des Infirmiers/infirmières et des aides soignants/aide soignant. 😡😡😡😡😡😡😡😡😡

  • Anne F.
    10/08/2018 11:55

    Le simple fait de positionner dans une même phrase la notion d’urgence et d’attente de 10 mois est en soi une aberration... peut-être que le hasard mènera un jour ces ambitieux technocrates à réfléchir longuement un jour aux urgences, la langue pendante et le regard vide dans une salle d’attente bondée ... de statistiques en devenir

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.