retour

Visite surprise d'Agnès Buzyn à l'hôpital Saint-Antoine : Théo raconte

"Il est temps désormais que nous ayons une reconnaissance pour tout le travail que nous faisons ici." La ministre de la Santé a rendu une visite surprise, sans caméra, aux urgences de l'hôpital Saint-Antoine à Paris. Infirmier, Théo raconte comment ça s'est passé et ses difficultés au quotidien.

13/06/2019 13:31mise à jour : 13/06/2019 19:56
  • 333.1k
  • 287

251 commentaires

  • Alex G.
    13/06/2019 13:37

    que tous les français déposent une plainte contre le gouvernement pour la mise en danger de la vie d’autrui et non assistance à personnes en danger

  • Isabel T.
    13/06/2019 13:38

    Manque de généralistes et certains médecins qui envoient les patients aux urgences plutôt que de les recevoir ...

  • Maria E.
    13/06/2019 13:39

    Igual que en Catalunya, almenos en Barcelona. Nos dejan colgados!abuela de 86 años y a su hija con invalidez permanente

  • Pascal L.
    13/06/2019 13:40

    silence hopital en burn out sous ordonnance !

  • Maria E.
    13/06/2019 13:40

    😭

  • Veronique I.
    13/06/2019 13:41

    Ah non faut pas lâcher ! Soutien total !!

  • Isabel T.
    13/06/2019 13:42

    La ministre comprend, elle s'excuse mais ce n'est pas pour autant que les choses vont évoluer en bien ... Elle vient passer un peu de pommade histoire de calmer le jeu, mauvaise foi et hypocrisie.

  • Sylvain P.
    13/06/2019 13:42

    Brut cela fait plaisir de re entendre la voix de Rémy Buisine.

  • Marie-france W.
    13/06/2019 13:46

    ils ont du courage ça fait des années que ça dure

  • Christian F.
    13/06/2019 13:47

    Triste réalité malheureusement

  • Virginie G.
    13/06/2019 13:47

    Mon soutien aux urgences. Victime d'un AVC avec coma il y a 7ans, je suis en vie, debout, grâce a eux. Il faut les aider.

  • Jérémy S.
    13/06/2019 13:49

    La seule solution, refuser les patients qui viennent pour des petits bobos et leur retirer leurs cartes vital, augmenter les prix, diminuer les rembousements, les urgences se videront d elles mêmes... mais on peut pas demander tout , la gratuité totale et des conditions de travail optimales...

  • Claudine G.
    13/06/2019 13:49

    La ministre fait des visites surprises ....... comme pour les prendre en faute 😈😈😈😈😈

  • Muhammad S.
    13/06/2019 13:51

    Cela fait

  • Julien O.
    13/06/2019 13:52

    Et la cpam qui fait sa petite propagande "en marche"... T'as mal au dos, continues d'aller au boulot... Et si tu viens pas la police va venir te chercher chez toi à une ou deux heures du mat, en réveillant bien toute ta petite famille...

  • Mathieu C.
    13/06/2019 13:53

    Quand les services d'urgence vont mal alors c'est le pays qui va mal

  • Claire B.
    13/06/2019 13:55

    Vu dans le documentaire de Martin Weill sur la cocaïne, du personnel hospitalier "obligé" d'en prendre pour tenir la cadence... c'est d'une tristesse...

  • Véro M.
    13/06/2019 13:56

    Si les gens vont aux urgences plutôt que chez le généraliste c’est aussi parfois que les examens sérieux sont faits rapidement alors qu’il faut se rendre maintes fois chez le généraliste avant qu’il ne daigne prendre au sérieux les douleurs! Combien de personnes ont révélé des pathologies graves dans mon entourage et sont restées à souffrir avec du doliprane pour remède

  • Jiji d.
    13/06/2019 13:56

    Bravo

  • Elisa l.
    13/06/2019 13:56

    La seule et unique façon pour qu elle finisse pas comprendre, c est qu elle se fasse un jour hospitaliser d urgence et qu elle y passe ne serait que 24h sur une chaise dans le couloir des urgences, cette ministre s en bas royalement du problème