"Je pense qu'on accueille moins et de plus en plus mal"

"Je pense qu'on accueille moins et de plus en plus mal" Après l'adoption par l'assemblée nationale de la loi Asile et immigration, Corinne Torre de Médecins Sans Frontières regrette le manque de consultation des associations.

avatar
Brut.
23 avril 2018 00:00