retour

4 mois de mobilisation en Algérie : où en est-on ?

L'élection présidentielle algérienne aurait dû initialement avoir lieu le jeudi 4 juillet, mais la crise politique continue en Algérie. Retour sur quatre mois de mobilisation.

Algérie : retour sur 4 mois de mobilisation.

Où en est l'Algérie depuis la démission d’Abdelaziz Bouteflika ? Retour sur 4 mois de mobilisation.

Le 10 février, Abdelaziz Bouteflika annonce qu'il brigue un 5ème mandat à la tête de l'Algérie. Le 22 février, des milliers d'Algériens descendent dans la rue à Alger pour manifester contre l’annonce du Président.

Le 2 avril, le général Gaïd Salah demande une mise à l'écart « immédiate » du président. Quelques heures plus tard, Abdelaziz Bouteflika démissionne de la présidence algérienne, après 20 ans d'exercice du pouvoir. Les citoyens algériens s’en réjouissent, mais ils ne trouvent pas ça suffisant : ils veulent le départ de tout le « système Bouteflika » et donc de tous ceux qui étaient liés à l’ancien président algérien.

Le 5 avril, d’énormes manifestations fêtent le 1er vendredi post-Bouteflika. Le 10 avril, le président par intérim, Abdelkader Bensalah fixe l'élection présidentielle au 4 juillet. Mais les manifestants algériens estiment que le pouvoir intérimaire en place ne peut garantir une élection libre et équitable : « Ce n'est pas le moment de faire des élections, le pouvoir est toujours là, le système est toujours en place. Il faut un groupe de transition, il faut que ça vienne de ce peuple » déclare alors une manifestante.

Considéré comme la première fortune d’Algérie, Issad Rebrab est placé en détention préventive le 23 avril. La justice algérienne a lancé plusieurs enquêtes sur des faits présumés de corruption et placé en détention provisoire de puissants hommes d'affaires, proches de l'ancien pouvoir et d’Abdelaziz Bouteflika.

Le 4 mai, Saïd Bouteflika, frère et ex-puissant conseiller d'Abdelaziz Bouteflika, est incarcéré sur décision du tribunal militaire de Blida. Certains citoyens algériens dénoncent cette décision : « Il devrait passer devant une cour civile par une justice indépendante. C’est pas ce qu'on demande, nous. On demande pas qu'il y ait des règlements de comptes » déplore une manifestante.

Le 20 mai, Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major et nouvel homme fort d’Algérie, rejette les revendications des manifestants : « Ces manifestations sont un moyen pour les manifestants de brandir leurs pancartes et leurs drapeaux pour faire passer leurs revendications irrationnelles comme l'exigence du départ collectif de tous les cadres de l’État » déclare-t-il alors.

Le 28 mai, le militant des droits de l’homme Kamel Eddine Fekhar meurt lors de sa détention. Il observait une grève de la faim depuis son incarcération le 31 mars. Certains manifestants l’érigent alors comme « martyr pour la liberté » et la démocratie.

Le 2 juin, le Conseil constitutionnel annonce sa décision de reporter l'élection présidentielle, faute de candidats. Le 15 juin, plus de 70 associations, organisations et ordres professionnels se mettent d'accord sur une feuille de route pour une sortie de crise et une transition démocratique.

Le 28 juin, des manifestants défilent en Algérie pour le 19ème vendredi consécutif. Ces citoyens algériens demandent la mise en place d’un État civil, et non d’un « État militaire ». « On veut une Algérie libre démocratique » scande un manifestant.

04/07/2019 07:39mise à jour : 05/07/2019 07:35
  • 83.9K
  • 97
Brut - Le livre

87 commentaires

  • Pierre L.
    08/07/2019 12:07

    Moun kap fè makak an ayiti men pèp kap goumen tande pagen ti grangou kap di kite peyim mache pagen lapolis depil wè moun yo anpil li krazel pou le monde pawè gen anpil moun kap mande chanjman pagen dirijan pati kap pale 2 Lang pagen ti visye kap pran 1000 gd pou al tire sou moun pagen majorité jounalis san koutchya kap defann dirijan vôlè pagen paran kap di bay élèv yo yon chans anfen bravo le pèp

  • Jean-pierre D.
    08/07/2019 09:48

    Ne lâchez rien.

  • ام م.
    08/07/2019 08:37

    الجزائر لها رجالها وستبقى رافع رأسها ورايتها ولا دخل لفرنسا بذلك وكل من يساند شعاراتها فهو خاين لعرض والوطن تحيا الجزائر

  • Yves A.
    07/07/2019 22:29

    C'est le bordel quoi !!!

  • Marie-christine R.
    07/07/2019 09:16

    Bravo à l'Algérie pour leur solidarité et leur détermination.

  • Annie B.
    06/07/2019 19:09

    Courage mes amis. Mais s'il vous plait, pas de dieu au milieu, un peuple déterminé et assoiffé de liberté et de justice peut s'en sortir sans lui.

  • Frédéric S.
    06/07/2019 15:13

    Bravo les encouragements du peuple algérien. Se tourner la page puis vive la démocratie comme la Liberté Égalité Fraternité. 👏👏👏

  • Lydie D.
    06/07/2019 06:00

    Courage à vous

  • Karina V.
    05/07/2019 19:42

    🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿

  • She C.
    05/07/2019 16:54

    Transition démocratique 🤮.... LOL Le peuple algérien ne sera jamais libre😫 La crasse militaire et politique ne lâchera rien.... L'armée tuera tous les opposants et via les médias fera passer ces gens assoiffés de liberté pour des terroristes...😞

  • Léa C.
    05/07/2019 16:39

    Bonjour de france.. Force et courage a vous.. Ici on ne parle pas de ce qui se passe chez vous ni ailleurs.. Ils ont trop peur que les citoyens du monde aient un jour le declic de s'unir et de combattre tous ces opprimeurs

  • Annick C.
    05/07/2019 16:21

    Bravo

  • Vannu T.
    05/07/2019 13:45

    Allez les jeunes...bravo ....

  • Valérie S.
    05/07/2019 13:01

    Bravo et respect ! Bonne continuation jusqu'à de vraies élections libres et la libération de tous les prisonniers politiques ! Afud igarzen imazighen

  • Wahida S.
    05/07/2019 12:48

    "Un premier pas a été fait ,le plus dur reste à faire " c'est prémonitoire et c'est vrai

  • Lyanna R.
    05/07/2019 12:23

    Merci ! Enfin un résumé bien fait Juste que c'est des millions pas des milliers

  • Lamia G.
    05/07/2019 11:11

    Ce n est en aucun cas Gaid Salek qui a mis à l écart le président Bouteflika c est le peuple et sa mobilisation qui a mis ce pouvoir au pied du mûr le peuple est le seul HÉRO ✌️🇩🇿

  • Greg L.
    05/07/2019 09:58

    Bravo vous avez des couilles vous les algériens ces ce qui manque a une bonne majorité des Français !!!

  • Ali D.
    05/07/2019 09:43

    L'Algérie c'est la Venezuela de l'Afrique

  • Lilia H.
    05/07/2019 09:07

    L1 fête de l’indépendance coïncidera avec le 20 eme vendredi et ils sont super motivés pour en faire la plus grande manifestation de tout les temps courage mon Algérie 🇩🇿

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.