5 bonnes nouvelles d'Afrique

Voici 5 bonnes nouvelles venues d'Afrique dont vous n'avez peut-être pas entendu parler.

Cinq bonnes nouvelles venues d’Afrique

Vous n’en avez sûrement pas entendu parler, et pourtant, elles sont capitales pour le développement du continent.

1) Un meilleur approvisionnement en médicaments en Afrique du Sud

Dans le pays, les patients peuvent attendre jusqu’à trois heures pour récupérer leurs médicaments. Une situation à laquelle Neo Hutiri, ingénieur sudafricain, a voulu remédier. Ce jeune garçon atteint de tuberculose était lui-même fatigué d’attendre dans les centres de soins. Il a alors inventé Pelebox, une boîte qui stocke les médicaments avant que le patient ne vienne les récupérer, le tout via une application mobile. Grâce à Neo Hutiri, les délais d’attente pourraient passer à 36 secondes. “Notre travail est reconnu à l’échelle internationale. De nombreux pays nous ont demandé l’application” affirme l’ingénieur.

2) Une victoire pour les homosexuels au Botswana

La Haute Cour du Botswana a décriminalisé au printemps dernier les relations amoureuses et sexuelles entre personnes de même sexe. Elle a ainsi rejeté plusieurs lois datant de l’époque coloniale. “La Cour a déclaré qu’il n’y a aucune raison pour rendre les comportements homosexuels criminels, autrement dit, la loi n’a pas le droit de pénaliser les actes homosexuels” commente l’avocat Tshiamo Rantao.

Les militants LGBT+ espèrent que cette décision influencera d’autres pays, comme le Nigéria, le Soudan ou la Somalie, où l’homosexualité est toujours illégale. Le gouvernement du Botswana a toutefois fait appel.

3) Le succès d’une (très) jeune autrice en Afrique du Sud

Stacey Fru a publié son premier livre à l’âge de 8 ans, Smelly Cats. L’histoire de deux chats, Mark et Mack, qui vont à la même école depuis six ans. Un récit d’amitié, de loyauté et de pardon. À 11 ans, elle a déjà publié deux autres livres. Aujourd’hui, elle encourage les autres enfants à lire et à raconter leurs propres histoires. “Je voudrais simplement leur dire que seul le ciel est leur limite. Même pas le ciel en fait : les étoiles, le soleil, le plus loin possible. Vous avez le courage et le talent pour le faire.”

4) Des maisons écologiques au Ghana

Connaissez-vous la construction en pisé ? Cette technique ancestrale consiste à damer de l’argile ou de la terre dans un coffrage en bois afin de former un mur. Une méthode qui s’utilisait autrefois en Afrique de l’Ouest et en Chine.

Elle est aujourd’hui remise au goût du jour par Kwame de Heer et Joelle Eyeson et leur entreprise Hive Earth. La construction en pisé répond en effet aux impératifs environnementaux actuels : elle utilise des matériaux locaux et nécessite peu de ciment toxique. “Les constructions en pisé sont insonorisées, résistantes aux termites et isolées d’un point de vue thermique. Elles régulent donc la température à l’intérieur des pièces. Elles sont aussi solides que du béton et peuvent tenir des centaines d’années”, développe Joelle Eyeson.

5) L’encouragement des femmes entrepreneures au Nigeria

Les pays d'Afrique subsaharienne figurent parmi les meilleurs en matière d'entreprenariat des femmes, d’après les Nations unies. Cependant, la plupart de leurs entreprises n’ont que très peu d'employées, et ont donc du mal à se développer. Changer la donne, c’est l’objectif de She Leads Africa. La plateforme, fondée par Afua Osei et Yasmin Belo-Osagie, finance des entreprises prometteuses dirigées par des femmes. Elle organise également des événements qui réunissent des milliers de femmes d'affaires chaque année.

avatar
Brut.