5 interventions historiques à l'Assemblée générale de l'ONU

Donald Trump menaçant la Corée du Nord, le rameau d'olivier de Yasser Arafat... Devant les Nations Unies, certains discours marquent les esprits. Voici 5 moments historiques face à l'Assemblée générale de l'ONU.

Cinq discours se déroulant à l’Assemblée générale de l’ONU qui ont marqué l’Histoire

Certains discours face aux Nations Unies ont marqué l’histoire, pour le meilleur comme pour le pire. Le discours prolongé de Mouammar Kadhafi, Donald Trump menaçant la Corée du Nord, le rameau d'olivier de Yasser Arafat… Voici 5 discours mémorables de dirigeants face à l'Assemblée générale de l'ONU.

Le discours diplomatique de Yasser Arafat

En 1974, Yasser Arafat, ancien président de l’Organisation de libération de la Palestine, tente une approche diplomatique pour la libération. Il est en quête de reconnaissance internationale et souhaite prendre des distances avec le terrorisme.

« Je viens à vous avec un rameau d’olivier dans la main et une mitraillette pour la liberté dans l’autre. Ne faites pas tomber le rameau d’olivier », affirma-t-il. Quelques jours après le discours, l’Assemblée générale de l’ONU reconnaît le droit des Palestiniens.

La rébellion de Nikita Khrouchtchev

En 1960, le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev tape du poing sur la table pour protester contre le discours du délégué philippin « fustigeant la tutelle de Moscou sur les pays de l’Est”.

La diabolisation de George W. Bush par Hugo Chávez

En 2006, l’ancien président vénézuélien, Hugo Chávez, qualifie le président américain George W. Bush de “diable” : *« Hier, le diable était là (…) ça sent encore le soufre. » *

Le discours prolongé de Mouammar Kadhafi

En 2009, le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, prononce son premier discours aux Nations Unies après 40 ans au pouvoir. Il rallonge son temps de parole d’1h15.

Mouammar Kadhafi désigne le Conseil de sécurité comme étant le “conseil de la terreur” et jette la charte des Nations Unies afin de protester contre ses membres permanents.

Le discours de Donald Trump envers la Corée du Nord

En 2017, le Président américain Donald Trump menace la Corée du Nord : « si nous sommes contraints de nous défendre ou de défendre nos alliés, nous n’aurons d’autres choix que de totalement détruire la Corée du Nord. »

avatar
Brut.
25 septembre 2019 15:47