A 28 ans, il fuit la Russie pour éviter la mobilisation

Nikki, jeune youtubeur russe, a choisi de quitter la Russie pour éviter la mobilisation contre l’Ukraine. Il raconte son choix.

“Je ne pense pas revenir en Russie de sitôt, même si je serais très heureux de rentrer chez moi”

Nikki est russe, il a quitté son pays il y a une semaine pour ne pas être mobilisé dans l’armée. S’il n’avait pas été appelé dans l’immédiat, il a préféré partir avant de ne potentiellement plus pouvoir quitter la Russie. “Apparemment, en ce moment, il y a déjà pas mal de gens qui se font refuser le passage à la frontière. C’est déjà ce qu’il se passe, en Russie” raconte le jeune homme. Le 21 septembre, le président russe Vladimir Poutine avait lancé un appel à la “mobilisation partielle, c’est-à-dire que seuls les citoyens qui sont actuellement réservistes seront soumis au service militaire”. Mais dans les faits, beaucoup plus de personnes sont appelées selon Nikki. En Russie, plus de 1300 personnes arrêtées dans les manifestations

“Je vois que les gens qui n’ont pas fait l’armée, les gens qui sont assez âgés ou qui ont des problèmes de santé sont aussi mobilisés (…). La plupart de mes amis, ils ne veulent pas voir cette guerre”. Le jeune homme a annoncé à sa petite-amie, restée en Russie, sa décision de partir. “Elle n’a pas essayé de me retenir. On était juste tous les deux très tristes et on espère pouvoir se revoir bientôt”. “Ensuite, j’ai dépensé 1500 dollars américains pour un billet d’avion de Saint-Pétersbourg à la Turquie. Ça représente entre 2 et 3 fois ce qu’un Russe gagne en moyenne chaque mois. Pour la plupart des gens, c’est un luxe de prendre un avion pour quitter la Russie. Je ne pense pas revenir en Russie de sitôt, même si je serais très heureux de rentrer chez moi et de retrouver mes amis et ma famille”. Vladimir Poutine a déclaré la guerre à Volodymyr Zelensky, président ukrainien, en février 2022. De l'annonce du début du conflit aux sanctions de l'Union Européenne et à l'offensive de Kiev, retour sur la première semaine de la guerre en Ukraine

avatar
Brut.