Algérie : les manifestations réprimées par la police

"Ils essaient de réprimer le mouvement populaire. C'est nous qui décidons et c'est à nous de construire le pays." Interpellations ciblées, gaz lacrymogènes, canons à eau… En Algérie, pour la première fois depuis le début de la contestation, la police a tenté de disperser des manifestants.

avatar
Brut.
11 avril 2019 10:36