Ancien suprémaciste blanc, il lutte maintenant contre la haine

Arno Michaelis a vécu pendant 7 ans dans la haine au sein du mouvement extrémiste "White power" avant de tout plaquer. Aujourd'hui, il raconte son histoire aux jeunes et se sert de son passé pour aider les autres.

avatar
Brut.
6 août 2019 13:03