Apnéiste, BJ Griffin rêve de plus de disparité dans sa discipline

"Tout le monde peut tout faire, en particulier les corps noirs et en surpoids." BJ regrette de ne pas voir plus de profils comme le sien faire de l'apnée.

“On peut être un musicien noir et une personne corpulente qui fait de la plongée”

“Tout le monde peut tout faire, en particulier les corps noirs et en surpoids”. Lorsqu’il commence cette nouvelle activité, BJ Griffin remarque rapidement le manque de disparité parmi les plongeurs. “Je pense que la représentation, c’est très important”. Sous l’eau, le musicien ressent une sensation de sérénité qu'il ne trouve nulle part ailleurs. Un sentiment de paix intérieure, qui lui permet de lier parfaitement la plongée à la musique. Elizabeth Sneed a fondé le mouvement Curvy Surfer Girl, qui prône le body positivisme

Plonger et relier cette expérience à la musique procure un bien-être fou à l’artiste. “Ma musique est nourrie par la sérénité que je ressens lorsque je plonge. Les deux se complètent parfaitement”. Après plusieurs périodes de confinement, le jeune homme découvre l’importance de se retrouver avec soi-même. “Ce qu’il y a de plus beau dans l’apnée, c’est l’introspection”. Depuis qu’il a commencé cette pratique, le musicien a réussi à mettre un terme à son addiction au sucre et a perdu près de 40 kg. Il a depuis créé sa propre association Dive for Peace, qui encourage chacun à se jeter à l’eau. Romane Dicko lutte pour le body positivisme à travers le judo et ses réseaux sociaux

avatar
Brut.
2 mai 2022 10:08