Ils fêtent Noël avec les enfants d'un camp de déplacés de guerre

Pour donner un peu de bonheur à ces enfants qui ont dû fuir la guerre au Kivu en RDC, les bénévoles de l'association GOMA ACTIF ont organisé une grande fête de Noël dans leur camp de déplacés.

“On espère dessiner juste un petit sourire sur les lèvres des enfants”


“Aujourd’hui, c'est le 25 décembre, c'est le jour de Noël. Nous sommes en train de préparer un repas avec les enfants dans le camp de déplacés à Kanyaruchinya.” Pour réconforter les plus jeunes dans ce camp du Congo, l’association Goma Actif a préparé de quoi célébrer Noël avec les déplacés de guerre. “Nous savons très bien ce sentiment de partager la nourriture avec nos familles, nos proches, ce que nous faisons presque chaque année, chacun dans sa famille, et aujourd'hui, nous avons voulu partager ce repas avec les enfants déplacés pour donner un peu ce sourire aux enfants”, explique Rebecca Kabugho, militante du mouvement citoyen La Lucha et co-initiatrice de Goma Actif.
Du Canada à la France, si je fêtais Noël dans le monde


Au programme, plusieurs activités pour s’occuper et célébrer cette journée particulière. “Pour les enfants, on a des jeux, on a des habits et on a plein de trucs de grignotage, des biscuits, des bonbons et des trucs pour les enfants, et un repas, un repas un peu spécial aujourd'hui, on a de la viande, ils vont manger de la viande. Dans le camp, ce n'est pas une nourriture quotidienne ou habituelle”, ajoute Depaul Bakulu, également militant.
L'histoire de la bûche de Noël


Un travail de fond pour l’association


Au sein du camp, la musique résonne et les enfants dansent à grande joie. Ils décorent également un sapin de Noël. Mais ce n’est pas l’unique fois où Goma Actif se rend du côté des déplacés pour les aider à vivre. C’est avant tout un travail de fond, comme le détaille Rebecca Kabugho. “Il y a 9 camps de déplacés à Goma. Ça fait plus de 55 jours qu'on est là, en train de préparer la bouillie, on prépare la bouillie chaque matin, mais aussi, quand il y a des habits, on les distribue avec les déplacés et avec les femmes enceintes, les enfants mal nourris, on les identifie et on leur donne la bouillie chaque jour.”
Tout ce qu’il faut savoir sur les films de Noël


L'association veut avant tout apporter des solutions aux problèmes qui existent au Congo, et notamment à Goma, où ils exercent. “Goma Actif, c'est une organisation, c'est un collectif qui regroupe tous les jeunes de Goma, tous les jeunes Congolais et tous les amoureux du Congo. Et notre objectif, c'est de faire en sorte que, quand il y a des problèmes, que nous soyons les premiers porteurs de solutions à nos problèmes, en attendant que les organisations, le gouvernement et les autres nous emboîtent le pas”, conclut Depaul Bakulu.
En Alsace, Marcel fait du foie gras sans gavage


avatar
Brut.