retour

Au Kenya, ces pères ont décidé de bousculer les traditions

"Pourquoi, en tant que pères, nous ne prenons pas soin de nos bébés comme le font les mamans ?" Au Kenya, ces pères ont décidé de bousculer les traditions.

Les pères kenyans pratiquent le peau à peau avec leurs bébés

Cette méthode est bénéfique pour tous les nouveau-nés, et c’est aussi un premier pas vers l’égalité entre les femmes et les hommes.

Au Kenya, certains pères ont décidé de bousculer les traditions. Ils pratiquent la méthode du kangourou, ou peau à peau, avec leurs nouveau-nés. Habituellement utilisée pour les bébés prématurés qui ont besoin de chaleur et d’attention, cette méthode est bénéfique pour tous les nouveau-nés.

Pas besoin d'argent supplémentaire

  Elle consiste à déposer l’enfant directement, poitrine contre poitrine, sur l’un de ses parents. Cette méthode est très économique, elle n'a pas besoin d'équipement spécial et elle n'a pas besoin d'argent supplémentaire, contrairement à ces incubateurs. Le peau à peau permet de créer des liens… Et c’est aussi un premier pas vers l’égalité entre les femmes et les hommes.

12/07/2018 09:27mise à jour : 10/06/2019 12:56
  • 1.6M
  • 845

0 commentaire