retour

C'est quoi "Mein Kampf" ?

Sa réédition crée la controverse. Voilà ce qu'est "Mein Kampf" d'Adolf Hitler.

C'est quoi "Mein Kampf" ?

Sa réédition crée la controverse. Voilà ce qu'est "Mein Kampf" d'Adolf Hitler.

Qui est Hitler quand il l’écrit ?

Adolf Hitler est un ancien combattant de la Première Guerre mondiale, quelqu’un qui a eu différents échecs dans sa jeunesse. il a décidé d’entrer en politique en 1919, et il a participé à la naissance d’un mouvement qui est le Parti des travailleurs allemands, puis le Parti National Socialiste des travailleurs allemands. Et il a tenté de faire un coup d'État en 1923. Le coup d’état a échoué, il a été arrêté. Il est placé en prison à partir du 11 novembre 1923 et c’est dans cette prison de Landsberg, dans la banlieue de Munich, c’est dans cette prison qu’il va concevoir le projet d’écrire un livre idéologique “Mein Kampf”.

On y trouve quoi ?

"Mein Kampf" est un texte composé en deux temps. D’abord on retrouve le parcours individuel d’Hitler, qui raconte sa jeunesse dans sa famille, qui évoque ses parents. Dans cette première partie, il y a ensuite la guerre, un moment clé pour Hitler, puisqu’il fait partie des premiers à s’engager pour aller combattre. Le deuxième volume a été publié un an plus tard. Dans ce deuxième volume, il détaille son idéologie chapitre après chapitre et explique son antimarxisme, son antisémitisme et son racisme. "Mein Kampf" se veut être un programme politique.

Il y a la Shoa dans "Mein Kampf" ?

Dans "Mein Kampf", rien ne laisse voir la Shoah, aucune description nette de ce qu’il va se passer par la suite. Si l’idée d’éradiquer les juifs est bel et bien décrite, Adolph Hitler ne précise pas comment va se dérouler son plan d’extermination.

Comment écrit-il "Mein Kampf" ?

Quand Hitler est en prison entre 1924 et 1925, le directeur de la prison lui permet de fréquenter ses anciens comparses du coup d'État. Il est en cellule avec un personnage assez important qui s’appelle Rudolph Hess, qui deviendra par la suite son secrétaire. C’est à lui qu’Hitler dicte le texte de "Mein Kampf".

C’est un succès ?

Au moment où le livre sort, en 1925, 1926, Mein Kampf ne rencontre pas un franc succès, notamment en raison de son prix élevé (10 marks). Par la suite, le livre va connaître un succès, en parallèle à celui du mouvement nazi. Plus le mouvement nazi augmente dans les urnes, plus les ventes de "Mein Kampf" augmentent. Dès 1935 et l’adoption des lois antisémites de Nuremberg, on préconise de donner aux jeunes couples qui se marient "Mein Kampf" en cadeau de mariage de la part de l’État pour qu’ils sachent qu’ils ne doivent pas souiller le sang de la race aryenne et qu’ils ne doivent pas faire de mariage mixte.

Comment est-il publié en France en 1934 ?

Cette première publication est faite par quelqu’un qui était à l’extrême-droite et anti-allemand, qui s’appelle Fernand Sorlot. Son objectif : faire savoir à quel point Hitler est anti-français. Il souhaite, par cette publication, montrer qu’il existe en Allemagne un mouvement violemment, puissamment, anti-français et qu’il va falloir agir.

02/06/2021 06:23
  • 335.1K
  • 245

172 commentaires

  • Daniel A.
    08/06/2021 08:48

    Je valide très bien parler

  • Patrick M.
    07/06/2021 19:37

    La pire des visions.

  • Cyril F.
    07/06/2021 06:41

    Je l'ai lu il y a plus de 20 ans Ça m'a pas marqué plus que ça.... Les allemands n'ont jamais été de grands génie de la littérature

  • Akhenaton T.
    07/06/2021 00:53

    11 novembre 1923 pas 11 novembre 1933 tu parle trop 🤦🏽‍♂️

  • Felix B.
    06/06/2021 21:41

    Surtout on entend parler de ceux qui sont contre la publication de ce livre parce que c’est tellement immorale qu’il faudrait oublier mais moi je me souvient des maires et combattant communiste et des anciens poilus et résistant qui disait qu’en 14-18 le seul but quand la guerre s’est achever c’est que cela n’arrive plus jamais et que l’on oublie tout or c’était principalement l’erreur et que après la seconde guerre mondiale c’était plus jamais donc il faudrait jamais oublier. Aujourd’hui ce slogan est récupéré par l’extrême droite et Elisabeth Lévy comme forme de complaisance pour justifier à posteriori le fait que l’on puisse être raciste en disant on peut le lire car on ne doit pas oublier. On a affaire à de la malhonnêteté intellectuel on oublie pas parce que cela doit servir de leçon pour que cela n’arrive plus jamais.

  • Elisabeth L.
    06/06/2021 18:43

    🤔💞♟

  • Mouhalid M.
    06/06/2021 18:03

    comme par hasard

  • Bourhane B.
    06/06/2021 14:18

    Interessant

  • Guillaume P.
    06/06/2021 14:13

    imagine à ton mariage on t’offre mein kampf

  • Jérôme C.
    06/06/2021 11:07

    Il dit 33 au lieu de 23 ! Bouuuuuh ! ;)

  • Audrey H.
    06/06/2021 10:40

    😉

  • Michel L.
    06/06/2021 08:50

    Depuis sa traduction en arabe ce texte à toutefois eu un impact important et dommageable dans les pays musulmans.

  • Pascal F.
    06/06/2021 08:30

    Bonjour ou peut-on retrouver cette réédition ? C'est pour un ami....

  • Pablo F.
    06/06/2021 08:06

    Un bon torchon meme pas utilisable pour se torcher ecrit par un petit mégalo facho

  • Philippe B.
    06/06/2021 06:35

    Et si on parlait du Talmud pour changer ???

  • Rachid B.
    05/06/2021 19:58

    pourquoi il n'est pas publié en France ?

  • Gurvan G.
    05/06/2021 19:02

    voilà

  • Jonathan M.
    05/06/2021 18:57

    Disponible sur Audible?

  • Lolona R.
    05/06/2021 18:50

    Expliquez-moi ces affirmations : l'histoire est écrite par les vainqueurs, ; il y a histoire et histoire, histoire et mensonge. Merci.

  • Guiche R.
    05/06/2021 14:59

    voilà pas la peine de l'acheter