retour

Czesława Kwoka, déportée à Auschwitz il y a 75 ans

Czesława Kwoka avait 14 ans quand elle a été déportée à Auschwitz. 75 ans plus tard, l’artiste Marina Amaral a colorisé sa photo pour honorer sa mémoire.

15/03/2018 00:00
  • 2.7m
  • 2.7k

53 commentaires

  • Ruud V.
    22/06/2020 08:41

    Very very impressive..poor poor girl

  • Jean-Baptiste C.
    22/08/2019 20:33

    https://www.youtube.com/watch?v=j7ZfapFM9Z0

  • Jeanette M.
    15/09/2018 17:35

    So touching. What song is playing on the video?

  • Cristina Y.
    23/03/2018 11:54

    N oublions pas que nous sommes en 2018 et que des milliers d enfants meurent de c fous de guerres c grandes puissantes qui bombardent des pays et ss c bonnes des enfants qui pleurent ...

  • Pierre C.
    23/03/2018 10:41

    Ne rien oublier et combattre les négationnistes ,les nazillons

  • Laurette T.
    23/03/2018 08:31

    Ce regard 😪

  • Maya T.
    22/03/2018 19:25

    C est tellement vrai ma Patty...

  • Christiane L.
    22/03/2018 18:38

    Ce n'est pas parce que malheureusement il y a encore des enfants atrocement exploités, battus, violés et j'en passe,qu'il faut banaliser cette photo.n'oublions jamais.j'ai lu dans certains commentaires des mots honteux .réfléchissez avant de parler et souhaitez ne jamais connaître une telle horreur,!!!!

  • Nadia N.
    22/03/2018 03:29

    Atroce Son seul crime: etre nee juive 14 ans et rien upour se defendre

  • Louise L.
    21/03/2018 15:59

    Les enfants furent des victimes des Nazis particulièrement vulnérables. On estime que plus d'un million d'enfants juifs fut exterminé en Allemagne et en Europe occupée. Dans les ghettos nombreux furent les enfants qui moururent en raison ...de la faim

  • Lila B.
    21/03/2018 10:26

    intolérable

  • Patty S.
    21/03/2018 08:34

    Malheureusement et en couleur tant d'enfants vivent encore des atrocités et elles sont affichées sur nos écrans dans nos journaux dénoncés de toutes parts et rien ne s'arrête, nous sommes comme en 40 tous coupables et pire encore aujourd'hui des spectateurs...l'enfer et le paradis pourrait être ici mais on préfère l'imaginer ca reporte aux vendeurs de dieux et les produits dérivés aux marchants d'armes . 😠

  • Sandrine P.
    20/03/2018 21:47

    Le devoir de mémoire m'amène à partager... Pour que ces atrocités ne se reproduisent jamais... Et pour montrer à ceux qui doutent que cette barbarie a réellement existé...

  • Adeline d.
    20/03/2018 21:01

    Ce regard de cette toute jeune fille nous interpelle forcément, ce moment terrible de l' Histoire est tout entier porté par ce visage...si proche, si familier malgré le fait qu'il ne nous soit pas connu intimement. On se dit "Mais comment cela a-t-il pu arriver ?" , on se répète "Plus jamais..."... Et puis, on ouvre un journal, on écoute la radio, on regarde un reportage ou un documentaire, un film...et on sait que tout cela, toute l'horreur, tout l'effroi, tout le désespoir que porte ce joli visage si triste, résigné et grave de Czeslawa... existent toujours. Et alors, le poignard de l'Histoire traverse les décennies...et reste planté dans le cœur de l'humanité.

  • Axelle D.
    20/03/2018 19:43

    ce dont je te parlais en anglais l'autre jour

  • Eli G.
    20/03/2018 19:39

    Dictature Arretez De Censurré Bande de Nazis

  • Charlène R.
    20/03/2018 17:56

    c'est la petite fille dont tu parlais !

  • Karina R.
    20/03/2018 17:28

    Ce qui s’est produit a été horrible et certe il ne faut pas oublier, mais il faut savoir avancer et pas ressasser sans cesse le passé ! L’avenir ne se construit pas dans le passe mais dans le présent et le future ! Ce qui s’est produit est ancré dans les livres d’histoire et les musée donc le rappeler sans cesse ne fera pas revenir les morts et à la longue cela devient malheureusement lassant

  • Veronique C.
    20/03/2018 16:48

    Ne jamais oublier merci à feux et à celles qui honorent la mémoire de ces martyrs

  • Emeline S.
    20/03/2018 15:58

    c'est de ça que je te parlais!:)

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.