retour

En Indonésie, ce parc menace l'écosystème des varans de komodo

On le compare à "Jurassic Park". Pendant ce temps-là en Indonésie, ce gigantesque projet touristique à la gloire du Komodo menace l'écosystème des célèbres "dragons"…

Indonésie : les dragons de Komodo menacés par le tourisme

En Indonésie, un projet de parc touristique représenterait un danger pour les varans de Komodo.

Sur l’île de Rinca, en Indonésie, des travaux sont en cours pour la construction d’un complexe touristique futuriste. Seulement, l’île accueille un tiers des célèbres dragons de Komodo - ou varans de Komodo - la plus grosse espèce de lézards. Le journal indonésien Koran Tempo compare même ce projet à Jurassic Park.

Une menace pour les dragons et les habitants

Inquiets, les habitants manifestent depuis décembre 2015, date de l’obtention des permis de construire. Ils craignent de perdre la monopolisation du secteur de tourisme.

Par ailleurs, les associations de protection de l’environnement dénoncent l'impact de ce futur sur la biodiversité. « Nous pensons que ce projet va menacer l'économie locale, celle des habitants. Il menacera en particulier le secteur local du tourisme, ainsi que tout l'écosystème des varans de Komodo », alerte Gregorius Afioma, militant de l’association Sunspirit for Justice and Peace.   Selon lui, le béton utilisé transformera totalement le paysage du parc national de Komodo. D’ailleurs, le chantier semblerait déjà déranger les reptiles. De plus, une fois les travaux achevés, les mouvements des lézards seront limités par des murs. Aussi, « les proies chassées par les dragons de Komodo se sentiront menacées par ces bâtiments. Elles fuiront la zone, ce qui affectera les habitudes alimentaires des dragons », affirme le militant.

Une idée du gouvernement indonésien

Ce projet fait parti d’un plan national pour développer le tourisme en Indonésie. Le projet a été confié à l’entreprise PT Segara Komodo, et l’accès à l'île de Komodo, qui accueille le plus grand nombre de varans, sera limité et supervisé par l’entreprise PT Komodo Wildlife.

« Ils vont augmenter le prix pour accéder à l'île de Komodo, tout en construisant le “Jurassic Park” pour le tourisme de masse, délivrant des permis à des compagnies privées pour gérer complètement ces zones de conservation », déplore Gregorius Afioma.

Pour les ONG, le développement de ce parc national de Komodo pourrait mettre fin à la relation privilégiée qui unit les habitants aux dragons depuis des millénaires. Aujourd’hui, la population de varans est estimée à 2.500 individus. « On pense que si le gouvernement ignore nos propositions et nos revendications, ce sera la fin du parc national de Komodo. Car n'importe qui avec suffisamment d'argent et de pouvoir pourra pousser les autorités à lui céder des parcelles et à faire du business à l'intérieur du parc », conclut Gregorius Afioma.

05/11/2020 19:43
  • 412K
  • 182

63 commentaires

  • Agnes M.
    15/11/2020 10:16

    Ils ne peuvent pas enfermés les dirigeants de ce projet fou avec les dragons qq minutes histoire qu'ils comprennent qui sont les ai très sur cette île et dans ce parc ?

  • Corinne S.
    09/11/2020 09:39

    j'espère qu'ils va y avoir de nombreux accidents cela leur fera les pieds !

  • Corinne S.
    09/11/2020 09:36

    on est vraiment tous déconnectés des besoins élémentaires de notre planète et des animaux !! on arrête pas de construire et de détruire leur habitat naturel ! on ne s'en sortira pas !

  • Anaïs C.
    09/11/2020 07:34

    😢

  • Claude S.
    09/11/2020 06:27

    L'Indonésie occupe aussi une partie de la Nouvelle-Guinée, l'Irian-Jaya, où les Papous sont clochardisés 😡

  • Shiva A.
    08/11/2020 16:57

    🤣🤣🤣 tien cela me rappel quelque chose

  • Dominique L.
    08/11/2020 13:55

    du nul du bête du triste :

  • Lou L.
    08/11/2020 11:22

    cadeau...

  • Jérôme R.
    08/11/2020 08:59

    Mon dieu

  • Carole S.
    08/11/2020 08:18

    terrible

  • Piwii A.
    08/11/2020 06:43

    Lili Lilia Nisou

  • Laurence D.
    07/11/2020 11:40

    Et ces connards de touristes vont s y précipiter, quelle misère

  • Graine D.
    07/11/2020 08:41

    Mais qu'ils se fassent tous bouffé par les varans ... même les Touristes qui iront comme des veaux à l'abattoir... franchement avec tout ce fric ils pourraient vraiment protéger au lieu de tout détruire ... 😤😭

  • Madeleine G.
    07/11/2020 08:25

    Lamentable!!!

  • Marcelle K.
    07/11/2020 07:30

    Pourquoi cette destruction! Le fric!

  • Lkaïd L.
    07/11/2020 06:09

    Le capitalisme... Faire de l'argent sur tout et n'importe quoi au détriment de tout et n'importe quoi.

  • Vincent P.
    07/11/2020 05:44

    wow wow wow

  • Gregory K.
    06/11/2020 20:43

    et alors !! vous proposer quoi !!?? alors que vous étés l’espèce la plus menaçante de la planète !!

  • Sophie A.
    06/11/2020 18:59

    L'argent toujours l'argent !!révoltant 😡l'humain détruit la nature 😡

  • Sarah R.
    06/11/2020 18:30

    On a eu les grippes, le VIH, Ebola et maintenant le Covid19 à cause de l'exploitation animale et la destruction de la biodiversité. Mais pensez vous que ça a servi de leçon. L'être humain n'apprendra jamais de ses erreurs

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.