Inde : ces enfants risquent leur vie pour nos produits de maquillage

Pendant ce temps-là en Inde… Ces enfants risquent leur vie chaque jour pour extraire du mica, un minerai que l'on retrouve dans certains de nos produits de maquillage comme les rouges à lèvres ou les ombres à paupières.

Inde : ces enfants risquent leur vie pour nos produits de maquillage

Pendant ce temps-là en Inde… Ces enfants risquent leur vie chaque jour pour extraire du mica, un minerai que l'on retrouve dans certains de nos produits de maquillage comme les rouges à lèvres ou les ombres à paupières.

Ces enfants risquent leur vie chaque jour pour extraire du mica dans des villages en Inde. Ce minerai brillant est utilisé dans le monde entier pour les produits de maquillage. On retrouve le mica dans les ombres à paupières, les rouges à lèvres, les highlighters. L'Inde figure parmi les plus gros producteurs de mica au monde. Mais la plupart des mines de mica indiennes ne sont pas légales.

Des enfants sont souvent engagés pour fouiller à mains nues la terre dans des mines qui risquent de s'effondrer. Environ 22 000 enfants travaillent dans les mines illégales du nord-est de l’Inde. L'accès aux mines de mica est très restreint et surveillé par des milices locales. « J'arrive ici à 9 h du matin. Et je pars à 17 h après avoir récolté trois plateaux de mica » raconte Lalita Kumari, une jeune fille collectant du mica. Les enfants employés dans les mines de mica indiennes gagnent jusqu'à 30 roupies par jour, soit moins d’un euro par jour.

Faute de moyens, les parents n'ont pas d'autre choix que de faire travailler leurs enfants. Sans aucune protection, la recherche de mica peut être dangereuse. Ils s'exposent à des blessures physiques, des traumatismes crâniens… De nombreux enfants pourraient aussi développer des infections respiratoires. Une enquête menée par Reuters en 2016 a révélé que des enfants mouraient régulièrement dans ces mines de mica. Mais beaucoup de ces décès sont dissimulés par les autorités locales, ce qui empêche d'établir un taux de mortalité précis.

La plupart des marques de cosmétiques, dont L’Oréal, Estée Lauder, Chanel ont désormais rejoint des associations comme la Responsible Mica Initiative (RMI). La RMI a pour objectif de fournir un mica éthique et transparent d'ici 2022. Mais la progression est lente. Depuis 2005, la Fondation des Enfants de Kailash Satyarthi a sorti plus de 3 400 enfants des mines. « Ils nous ont dit : “Arrêtez de collecter les minerais.” Ils nous ont fait comprendre pourquoi et on a arrêté de le faire. On a été pris à l'école. Maintenant, on veut apprendre. On va à l’école. » a déclaré Seema Kumari, une jeune fille ancienne chercheuse de mica.

avatar
Brut.
6 août 2019 07:54