retour

Inde : ces enfants risquent leur vie pour nos produits de maquillage

Pendant ce temps-là en Inde… Ces enfants risquent leur vie chaque jour pour extraire du mica, un minerai que l'on retrouve dans certains de nos produits de maquillage comme les rouges à lèvres ou les ombres à paupières.

Inde : ces enfants risquent leur vie pour nos produits de maquillage

Pendant ce temps-là en Inde… Ces enfants risquent leur vie chaque jour pour extraire du mica, un minerai que l'on retrouve dans certains de nos produits de maquillage comme les rouges à lèvres ou les ombres à paupières.

Ces enfants risquent leur vie chaque jour pour extraire du mica dans des villages en Inde. Ce minerai brillant est utilisé dans le monde entier pour les produits de maquillage. On retrouve le mica dans les ombres à paupières, les rouges à lèvres, les highlighters. L'Inde figure parmi les plus gros producteurs de mica au monde. Mais la plupart des mines de mica indiennes ne sont pas légales.

Des enfants sont souvent engagés pour fouiller à mains nues la terre dans des mines qui risquent de s'effondrer. Environ 22 000 enfants travaillent dans les mines illégales du nord-est de l’Inde. L'accès aux mines de mica est très restreint et surveillé par des milices locales. « J'arrive ici à 9 h du matin. Et je pars à 17 h après avoir récolté trois plateaux de mica » raconte Lalita Kumari, une jeune fille collectant du mica. Les enfants employés dans les mines de mica indiennes gagnent jusqu'à 30 roupies par jour, soit moins d’un euro par jour.

Faute de moyens, les parents n'ont pas d'autre choix que de faire travailler leurs enfants. Sans aucune protection, la recherche de mica peut être dangereuse. Ils s'exposent à des blessures physiques, des traumatismes crâniens… De nombreux enfants pourraient aussi développer des infections respiratoires. Une enquête menée par Reuters en 2016 a révélé que des enfants mouraient régulièrement dans ces mines de mica. Mais beaucoup de ces décès sont dissimulés par les autorités locales, ce qui empêche d'établir un taux de mortalité précis.

La plupart des marques de cosmétiques, dont L’Oréal, Estée Lauder, Chanel ont désormais rejoint des associations comme la Responsible Mica Initiative (RMI). La RMI a pour objectif de fournir un mica éthique et transparent d'ici 2022. Mais la progression est lente. Depuis 2005, la Fondation des Enfants de Kailash Satyarthi a sorti plus de 3 400 enfants des mines. « Ils nous ont dit : “Arrêtez de collecter les minerais.” Ils nous ont fait comprendre pourquoi et on a arrêté de le faire. On a été pris à l'école. Maintenant, on veut apprendre. On va à l’école. » a déclaré Seema Kumari, une jeune fille ancienne chercheuse de mica.

06/08/2019 07:54
  • 595.3k
  • 897

181 commentaires

  • Naci M.
    11/08/2019 16:46

    😶

  • Alexandra P.
    11/08/2019 12:08

    N’achetez plus de maquillage, ça vieillit et c’est mauvais pour la peau !

  • Zakia B.
    10/08/2019 08:01

    Si au moins ils cessaient d'avoir des gosses.

  • Mandine P.
    10/08/2019 06:35

    Et dire qu on te demande simplement de ranger ta chambre

  • Catherine C.
    09/08/2019 20:06

    encore un truc que je savais pas ..

  • Solveiga L.
    09/08/2019 19:04

    pour les prochains achats de cosmétiques ;)

  • Blanche L.
    09/08/2019 12:31

    Le mica on en trouve partout chez nous en plus

  • Jean B.
    09/08/2019 11:08

    La plus grande démocratie du monde, d'après la presse quasi- unanime

  • Paul S.
    08/08/2019 17:19

    C etait comme ca en france il n y a pas si longtemps les enfants travaillais et maintenant ils jouent jusqu a 30 ans ca apprend que la vie passe par le travail malheuresement pour la plus part

  • Andre F.
    08/08/2019 15:53

    Faudrait se poser la question des droits des enfants et qu’un consensus international s’organise sur l’interdiction du travail pour ces derniers.

  • Nicole M.
    08/08/2019 13:28

    Pourquoi parlez-vs tous de la Chine ? on est en Inde.... oups !

  • Nicole M.
    08/08/2019 13:25

    Déjà le choc premier est de voir des enfants travailler, après, oui, exposés à des nuisances sanitaires.... MAIS on découvre l'utilisation du mica ?.... pas besoin de cosmétiques, gamine il était partout, sur la vitre du poêle tout simplement.... (entre autres). Alors inutile de nous faire culpabiliser par l'utilisation de cosmétiques ou autres, on n'en sort plus.... c'est bien de prendre conscience mais encore faut-il ne pas tomber dans le catastrophisme en permanence sinon la crédibilité va peu à peu s'estomper et à force : plus plus = moins moins, les gens ne feront même plus attention aux mises en garde.

  • Lucie R.
    08/08/2019 08:00

    , c'est pour ça que ça ressemblait au maquillage de mamie. C'était le même matériau

  • Kiki Z.
    08/08/2019 01:11

    regardez"cash investigation" de elise lucet sur la fabrication des portables ,vous en serez ecoeure et nous contribuons à cela

  • Yolyne C.
    07/08/2019 22:41

    Les pauvres petit

  • Lili G.
    07/08/2019 18:58

    Heureusement que je ne maquille jamais

  • Louise L.
    07/08/2019 17:27

    punaise

  • Oceane L.
    07/08/2019 15:45

    Les enfants d Inde ou d ailleurs. Honte aux adultes responsables qui ne les protègent pas.

  • Zoé D.
    07/08/2019 15:20

    ça te dit qqchose ?

  • Juliette H.
    07/08/2019 13:30

    la fin de l’highlighter 💔