retour

Jusqu'où les femmes doivent aller pour se sentir en sécurité

"C'est pour tous ceux qui pensent que les femmes sont en train de dramatiser les choses quand elles disent qu'elles doivent aller jusqu'à tous les extrêmes pour qu'on les laisse tranquilles." Voilà jusqu'où elles doivent aller.

28/03/2021 06:51
  • 698.8K
  • 417

309 commentaires

  • Othman K.
    27/08/2021 06:52

    La science de l'aménagement du territoire nous explique en quoi tous les problèmes (individuels et collectifs) ont une origine commune : l'organisation de notre société qui, en effet, structure nos vies sur le plan personnel et professionnel. Dans l'objectif d'une meilleure gestion de nos territoires il apparaît nécessaire d'inviter les acteurs socio économiques, dont les citoyens, à participer à des échanges sur la gestion territoriale, afin que chaque bassin économique régional puisse se réapproprier son développement, en co-construisant une organisation collaborative efficace où les acteurs pourront élaborer, choisir, évaluer et réajuster en conscience les projets auxquels ils aspirent :) Vous pouvez trouvez davantage d'informations sur le site de l'association de vulgarisation pratique de la géographie (IDEA) geomediation.com

  • Med S.
    04/08/2021 22:56

    Que c'est dur ,des témoignages font vibrer je ne peux dire que courage et rentrez tôt à la maison .

  • Jeremie G.
    17/06/2021 09:52

    C'est dur à imaginer pour un homme mais vissiblement c'est bel et bien le cas les femmes sont des proies a chaque fois je me dis qu'il y a de la paranoïa de la part des femmes Je m'en excuse j'avais tord les femmes sont en danger de facon perpétuelle

  • Anna H.
    02/05/2021 19:26

    j’ai pas les mots

  • Thierry P.
    23/04/2021 04:30

    Et en français il n'y a rien

  • Thomas M.
    22/04/2021 12:07

    Kouizine, c'est plus simple...

  • Cf A.
    17/04/2021 12:51

    Ma vie à Paris pendant 7 ans

  • Wassila D.
    16/04/2021 18:41

    Les femmes doivent apprendre à se défendre.

  • Maedee B.
    14/04/2021 15:10

    Quand je vivais en région parisienne & que je sortais seule sans mon mari, je m'habillais toujours en vieux jogging, pas coiffée pas maquillée, limite pas lavée avec des écouteurs dans les oreilles. Je voyais qu'on s'adressait à moi mais mes écouteurs m'empêchaient d'écouter leurs horribles paroles... Depuis je vis à la campagne, je me pomponne je m'habille comme je veux

  • Christine D.
    13/04/2021 09:18

    Il y marche arrière sur la condition de la femme. On dirait qu'il y a plein de gars qui sont remonté dans l'arbre plutôt que de vraiment tenir debout et marcher dignement ! Même des gamins de 13 14 ans s'y mettent. Où sont les mères ? Quel exemple montre les pères ? Pourquoi leur apprend on qu'une femme en jupe ou jeans moulant etc ne doit pas être respectée ? Quel genre de société veut on nous imposer ? Il nous faut tous réagir chaque fois que nous sommes temoin d'une situation abusive

  • Vitoria M.
    12/04/2021 17:55

    mais '' not all men'' hein

  • Moga T.
    12/04/2021 10:54

    À croire qu'il y a que des mannequins dans les commentaire...

  • Habib M.
    10/04/2021 15:10

    Sans pitié avec c est gens là,. vraiment.

  • Morgane D.
    06/04/2021 09:38

    Quand je promène mon chien, ça ne suffit pas a dissuader. On m'a déjà suivie au parc, de nuit, sur bien 200-300 mètres en me demandant "allez, juste un bisou quoi !" Un gars a déjà lancé la moitié de son sandwich par terre pour distraire mon chien qui se tenait entre lui et moi et pouvoir m'approcher. (Heureusement elle est pas stupide, elle a ramassé le sandwich et est revenue pour le manger entre lui et moi, continuant a grogner. 🙏 Le gars était deg', non seulement il avait plus de sandwich mais en + son projet tombait à l'eau 🤣) Chaque fois que je mets une jupe je me fais siffler, aborder. "Ohlala, mais ça me plaît CA. C'est pas mal CA. Je coûterais bien a CA." Oui, on s'habille mal, on enfonce notre capuche sur notre tête pour être tranquille. La nuit, je mets parfois plusieurs sweats dans l'espoir que ça cache ma poitrine et qu'on ne puisse pas savoir que je suis une femme. Quand je fermais mon agence tard le soir, j'étais systématiquement au téléphone avec quelqu'un jusqu'à ce que je sois enfermée dans ma voiture. Et bien sûr, on ne parle pas des nombreux détours qu'on fait très souvent pour essayer de semer des types louches avant de rentrer chez nous.. Et c'est super triste, mais ça fait partie de notre quotidien en fait..

  • Mary G.
    05/04/2021 13:48

    L'application The Sorority les filles! C'est fait pour ça 🤘

  • Anne-Gaelle D.
    04/04/2021 22:24

    Chose la plus folle... Une connaissance que j ai ramené chez lui, parce que pendant une soirée le gars est pas fichu de regarder l heure pour le métro... Par demande d autre potes qui m ont dit: "allez tu es vache ramène le le pauvre, tu passes pas loin... +" (il avait déjà eu des gestes très déplacés envers moi, autant vous dire que j avais, déjà, pas confiance). Pendant le trajet, il me touche les jambes. Je lui dit stop. La il se balade sur les cheveux et tout. Re stop. Il me sort que se toute façon je monte chez lui ce soir. Je lui dit que non. Il me dit tu as pas le choix. La je lui dit super sérieusement: écoute mon gars, tu as pas bien compris la. Si tu retires pas tes mains et que tu me re-menasses j accélère et le prochain virage, ou autre, je ne tourne pas. Et je te jure que je préfère crever, tant que tu prend bien cher je m en fou. Et j accélère pour lui montrer que je déconne pas. Le mec flippe, me lâche et se tient à carreau. On arrive devant son immeuble, la il tente de me faire peur en me disant que je devrais venir. J avais pas éteins le moteur, j appui sur l accélérateur. Il sort et avant de fermer la porte: toi je vais t égorger la prochaine fois. Et il fait le signe avec son doigts sur son cou. Le lendemain, je le raconte à mon "pote" qui l avait invité et il me sort: Ho ça va il était saoul le pauvre..... Et je me le suis retrouvé en soirée... Entre temps je l ai dit à tout le monde, il a dut s excuser. Et je suis encore vivante alors on va dire que ça aurait pu être pire...

  • Rory L.
    03/04/2021 23:26

    Quand j'étais étudiante (entre autre hein) une amie a fini par m'offrir un Opinel. L'hiver quand il faisait nuit tôt et que je rentrais à pied, je l'avais dans la main, ouvert et caché dans ma manche "au cas où". Je passais souvent devant des endroits où dormaient des sdf et certains étaient moins sympas que d'autres, m'appelaient, me suivaient jusqu'à chez moi donc je faisais 1000 détours, etc. Même en plein jour une fois un gars insistant ne me lâchait pas en plein centre ville je suis rentrée dans une boutique pour dire à une vendeuse que je cherchais refuge à cause de ce type qui a fini par se lasser et partir.

  • Bastien C.
    02/04/2021 23:50

    !

  • Fatimata D.
    02/04/2021 09:56

    C'est dommage qu'on en soit là.... Quel monde 😪

  • Atitt D.
    02/04/2021 06:49

    Ma copine c'est fait suivre en voiture jusqu'à chez moi c'est grave . Quand on sort je garde son verre et elle est jamais loin de moi, tu voit des lourdeau essaye de draguer , c'est des chacals sans taff