retour

L'histoire du meurtre de Sarah Everard

Elle rentrait chez elle à pied dans les rues de Londres. Elle a été retrouvée morte dans un bois. Voici l'histoire du meurtre de Sarah Everard, qui relance le débat sur les violences faites aux femmes au Royaume-Uni.

L'histoire du meurtre de Sarah Everard

C’est l’histoire d’une femme qui a été tuée alors qu’elle rentrait chez elle. Elle fait écho aux peurs que peuvent ressentir toutes les femmes. L’Affaire a ouvert un débat inédit au Royaume-Uni.

Rappel des faits

Le 3 mars, à Londres, Sarah rentre à la maison après avoir dîné avec un ami. Mais elle disparaît et son corps sans vie est retrouvé quelque jours plus tard. Le 12 mars, un policier, Wayne Couzens, est inculpé pour le kidnapping et le meurtre de la jeune femme. Le 13 mars, une manifestation pacifique organisée en sa mémoire est violemment réprimée par la police.

“On n’est pas en sécurité on nous dit sans arrêt de prendre des cours de self défense, mais la question finale, c’est de qui on se protège ?”

Les circonstances de la disparition de Sarah Everard amènent de nombreuses femmes à dénoncer un sentiment d’insécurité quotidien. Jamie Kingler, coordinatrice du mouvement “Reclaim These Streets” confie à ce propos : “On n’est pas en sécurité on nous dit sans arrêt de prendre des cours de self défense, mais la question finale, c’est de qui on se protège?”

“On est adultes et on mérite d’être traitées avec respect, on devrait pouvoir vivre nos vies pleinement et pas dans la peur.”

A la suite de sa disparition, la police a conseillé aux femmes de faire attention et de rester chez elles. Une réaction qui révolte Jamie Kingler pour qui le problème majeur reste le climat d’insécurité pour les femmes dans la rue, lesquelles n’ont pas à limiter leurs déplacements en conséquences : “On est adultes et on mérite d’être traitées avec respect, on devrait pouvoir vivre nos vies pleinement et pas dans la peur.

Des réseaux sociaux au plus haut sommet de l’Etat, l’histoire de Sarah a suscité une émotion forte

Selon les mots de la Secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Priti Patel, les circonstances particulières de la mort de Sarah “ont rappelé à toutes les femmes toutes les étapes par lesquelles nous devons passer chaque jour pour rester en sécurité.” Hannah Tomes, journaliste et voisine déclare, à la suite des nombreuses réactions d’hommes sur les réseaux sociaux : “Je pense que parfois les gens ne se rendent pas compte que certains comportements peuvent être flippants.

16/03/2021 19:47
  • 262.3K
  • 153

115 commentaires

  • Danny D.
    23/03/2021 16:34

    C'est pour cela certains mec doivent accompagner leurs copines jusqu'à chez elle, et les fille refuse pas car c'est pour votre sécurité.

  • Solange M.
    22/03/2021 02:10

    Éduqués les garçons très tôt à avoir de l'empathie et du respect pour les filles serait un bon début

  • Cornelie S.
    21/03/2021 16:58

    Le conseil pour les femmes de rester chez nous au lieu de rendre l’espace public plus sûr, de prendre à bras le corps le problème politique du non respect des femmes, c’est simplement odieux !

  • Emilie R.
    21/03/2021 00:34

    Ce n’est pas à nous de faire attention mais c’est aux hommes de bien se comporter !!

  • Évelyne S.
    20/03/2021 23:59

    It's very Sade

  • Josée Y.
    20/03/2021 18:23

    Soyons réalistes : ce qui choque, c'est qu'un homme blanc a tué une femme blanche rentrant seule le soir. Dans n'importe quel autre cas, homme racisé - femme blanche, homme racisé - femme racisée, cela n'aurait pas eu le même impact, car seul l'homme blanc est considéré comme pur et innocent et automatiquement incapable de ce genre d'acte.

  • Syssy d.
    20/03/2021 00:18

    Je comprends pas comment avec les actualités de chez vous, avez encore certains comportements !🤔🤔🤔🤔

  • Cécile R.
    19/03/2021 21:14

    dans mon quartier 😪

  • Nicolas T.
    19/03/2021 20:20

    Que de la merde dans la tête des gens... Personne n'est à l'abri. Les femmes encore moins. Méfiance partout..... C'est triste.

  • Nadia L.
    19/03/2021 14:54

    C'est très grave, Londres à toujours été le théâtre de massacres contre les femmes, est ce que les rues sont que pour les hommes ? Pourquoi cette impunité, ce laxisme, je vois que voter pour faire une guerre est plus facile que de protéger les femmes.

  • Evé S.
    19/03/2021 00:03

    Paix à son âme !

  • Pomona C.
    18/03/2021 23:24

    🙏

  • Clara M.
    18/03/2021 18:35

    c'est tellement triste ...

  • Esther J.
    18/03/2021 13:20

    😪

  • Soledad T.
    18/03/2021 09:20

    Stop à la culture du Viol 🥶 ET aux feminicides 🥶😤

  • Olivia B.
    18/03/2021 09:10

    I understand their point but it's very exaggerated!! Their ange towards all police officers is insane!!

  • Perle A.
    18/03/2021 08:57

    be careful ❤️

  • Therese B.
    18/03/2021 08:13

    même dans la police il y a des malades nous l avons vue e n - France avec les gilets jaune

  • Céline B.
    18/03/2021 07:45

    Bon les filles vous avez bien compris ?? Pour ne pas se faire violer et tuer comme cette pauvre jeune fille...la femme doit rester ENFERMÉE chez elle et ne plus sortir..... les hommes qui nous gouvernent sont tellement intelligents et le confinement c'est tellement pour notre bien...

  • Paloma D.
    18/03/2021 03:20

    En France il serait toujours libre et policier comme les 20 pompiers violeurs d une mineur les policiers et gendarmes assassins le ministre violeur ect.....

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.