retour

L'interdiction de la fessée adoptée en France

L'interdiction de la fessée vient d'être définitivement adoptée en France. La Suède, elle, l’a interdite dès 1979. Et voici le résultat…

La France interdit la fessée, 40 ans après la Suède

La France est devenue le 56e pays à interdire la fessée. Mais en Suède, l’interdiction de la fessée est en vigueur depuis 1979. C’était alors le premier pays à condamner les châtiments corporels infligés aux enfants. Une loi qui a eu de nombreux effets positifs.

La loi interdisant les châtiments corporels infligés aux enfants a eu un effet extrêmement positif sur l’apprentissage des élèves suédois. C’est en tout cas ce qu’assure la pédiatre Edwige Antier. Selon elle, lorsque tous les châtiments corporels tels que « la fessée, le tirage d’oreilles… » sont interdits, comme en Suède, « les résultats scolaires sont parmi les meilleurs des pays européens ». Elle ajoute que le taux de délinquance s’est effondré, à tel point que « les prisons sont vides aujourd’hui ». « Quand vous ne tapez pas les enfants, vous enlevez les racines de la violence dans une société » explique la pédiatre.

En Suède, si les parents infligent des fessées à leur enfant, ils peuvent être signalés à la police. Les services sociaux peuvent alors leur retirer la garde de l’enfant. Mais selon Maud de Boer-Buquicchio, rapporteuse spéciale de l’ONU, ce n’est pas parce qu’on interdit la fessée que plus d’enfants sont confiés aux services sociaux : « on peut éduquer un enfant sans gifle et sans que ça ait nécessairement des conséquences qu’on craignait à l’époque ».

En 1979, 79% des Suédois étaient opposés à l’interdiction de la fessée. Mais aujourd’hui, ils sont 92% à approuver cette loi, même si tous les avis ne sont pas unanimes quant à son efficacité. C’est par exemple le cas du Comité nordique pour les droits de l’homme qui dénonce le fait que des « milliers d’enfants » sont « enlevés contre leur gré à leur famille et placés de manière arbitraire. »

02/07/2019 18:27mise à jour : 02/07/2019 19:48
  • 1.8M
  • 4.2K

0 commentaire

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    switch-check
    switch-x
    En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.