La Nouvelle-Zélande adopte un congé de 3 jours en cas de fausse couche

En Nouvelle-Zélande, les couples auront désormais droit à un congé de 3 jours en cas de fausse couche ou de naissance d'un enfant mort-né. C'est l'un des premiers pays au monde à s'attaquer à ce sujet souvent tabou…

La Nouvelle-Zélande adopte un congé de 3 jours en cas de fausse couche

En Nouvelle-Zélande, les couples auront désormais droit à un congé de 3 jours en cas de fausse couche ou de naissance d'un enfant mort-né. C'est l'un des premiers pays au monde à s'attaquer à ce sujet souvent tabou…

“Parce que le chagrin qui accompagne une fausse couche, c'est une perte qui prend du temps, pour se remettre physiquement et mentalement.”

Pour la députée néo-zélandais Ginny Andersen, il est clair que le chagrin suivant une fausse couche n’est en rien une maladie et doit être pris en charge par un congé spécifique à cette situation. Elle explique : “Parce que le chagrin qui accompagne une fausse couche n'est pas une maladie, Monsieur le Président, c'est une perte et cette perte prend du temps, du temps pour se remettre physiquement et mentalement, du temps pour se remettre avec son partenaire.” Ginny Andersen ajoute que ce projet de loi s’appliquant au couple s'étend également aux personnes cherchant à adopter un enfant et aux parents ayant eu recours à une mère porteuse.

Ginny Andersen finit par conclure : “J’espère également que la loi favorisera l’ouverture de notre société sur la grossesse, les morts à la naissance, les fausses couches. Nous ne devons pas avoir peur de notre corps ni l'entourer de mystère. Cela fait tout simplement partie de la vie.

avatar
Brut.
25 mars 2021 16:10