La rumeur du monstre du Loch Ness

C'est l'une des plus vieilles rumeurs au monde. Celle d'une créature légendaire qui se cacherait dans les profondeurs d'un lac écossais. L'historien Thomas Snégaroff remonte aux origines de la légende du monstre du Loch Ness, il y a 1500 ans.

D’où vient la rumeur du monstre du Loch Ness ?

L’historien Thomas Snégaroff nous explique comment l’une des rumeurs les plus folles a perduré à travers les années.

C’est l’une des plus vieilles rumeurs. Celle de l’existence d’un, voire de plusieurs monstres dans un lac écossais : le lac du Loch Ness. Décryptage.

Une photo qui date de 1933

La folie est née en 1933, quand un médecin prend une photo. Une photo qu’on voit souvent : on discerne une forme un peu bizarre. Une forme sombre qui sortirait de manière un peu magique, et surtout très inquiétante, des eaux du Loch Ness. Ce photographe, c’est le Dr Robert Kenneth Wilson. Sa photo fait la une du Daily Mail. On est vraiment à une époque des années 30 où on aime les scandales, les mystères, les secrets.

Mais en 1994, le médecin qui avait pris la photo 60 ans plus tôt, a avoué, sur son lit de mort, avoue que c’était une supercherie, qu’il avait accroché une fausse tête de monstre sur un sous-marin et qu’il avait pris la photo pour s’en amuser. Il ne pensait pas que cela allait prendre de telles proportions.

Deux légendes plus anciennes

Si cela a effectivement pris de telles proportions, c’est parce que cette rumeur rencontrait de vieilles traditions. Les premières traces de cette rumeur remontent à 1.500 ans, et c’est un missionnaire, Saint Colomba, qui raconte cette histoire. Saint Colomba est en Écosse. Un de ses amis vient d’être happé par un monstre dans le Loch Ness. Alors Saint Colomba demande à un ami d’aller vérifier qu’il y a bien un monstre. Le monstre ressort, et à ce moment-là, Saint Colomba approche. Il impose au monstre d’aller dans les profondeurs du lac et de ne jamais en revenir.

Il existe aussi une autre version, plus en rapport avec la tradition celte, qui considère que ce monstre est caché dans les profondeurs du Loch Ness pour être le gardien des trésors, des trésors celtes. Il y a donc une multiplication de sources, mais la réalité, c’est que beaucoup de gens y croient encore.

Des troncs d’arbres gorgés de gaz qui remontent à la surface

Pour les scientifiques, certaines apparitions peuvent s’expliquer par la remontée assez naturelle de troncs d’arbres, qui sont gorgés de gaz et qui, une fois à la surface, se déchargent du gaz. C’est pour cela que certains ont dit : « J’ai vu quelque chose sortir et comme une sorte de respiration du monstre. »

Une fois que le gaz est ressorti des troncs d’arbres, l’arbre redescend dans les profondeurs. C’est un phénomène absolument naturel. Ça n’empêche que des gens continuent d’y croire et continuent de se rendre près du Loch Ness parce que c’est aussi une belle raison de faire du tourisme dans cette très belle région d’Écosse.

avatar
Brut.
12 août 2019 06:45