La tension monte en Corée entre le Nord et le Sud

Les exercices militaires se multiplient entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, afin d’intimider l’adversaire. Brut vous fait le point.

Les habitants d’une île appelés à se réfugier dans des bunkers

La tension monte depuis plusieurs jours en Corée entre le Nord et le Sud. Depuis le 31 octobre, les États-Unis et la Corée du Sud ont débuté l'opération “Tempête vigilante”. Il s'agit des plus grands exercices militaires menés conjointement par les deux pays. Plusieurs milliers de soldats et 240 avions de combat sont mobilisés. L'objectif est se préparer "pour contrer les menaces potentielles de la Corée du Nord", en simulant des attaques 24h/24 pendant près d’une semaine. Ces exercices militaires ont été qualifiés "d'agressifs et provocants" par la Corée du Nord. Le nom "Tempête vigilante" rappelle l'opération "Tempête du désert", menée par les USA contre la Corée du Nord en Irak en 1991. La Corée du Nord a donc mené une centaine de tirs d'artillerie vers la zone tampon de la frontière. Ce que Squid Game dit de la Corée du Sud

Au moins 23 missiles balistiques ont aussi été tirés. Selon les autorités sud-coréennes, l'un des 23 missiles, tiré à 8h51, aurait "franchi la ligne de limite du Nord”. Une alerte au raid aérien a été déclenchée sur l’île d'Ulleungdo. Les habitants de l'île ont eu la consigne de se réfugier dans des bunkers pendant trois à quatre minutes. Le missile serait finalement tombé bien plus au nord, dans la mer à l’est des côtes. Pour l'armée sud-coréenne, c’est la première fois depuis 1953 qu’un missile nord-coréen tombe “aussi près” des eaux territoriales du Sud. Selon le président sud-coréen Yoon Suk-Yeol, il s’agit d’une “invasion territoriale de fait". La Corée du Sud a répondu en tirant trois missiles air-sol près de la frontière maritime. La Corée du Nord tire régulièrement des missiles pour intimider son voisin. Les derniers gros affrontements directs remontent à 2010, lorsqu'un sous-marin nord-coréen avait tiré sur un navire sud-coréen, tuant 46 marins. Le premier jour en France de Hyojeong Kim, sud-coréenne

avatar
Brut.