retour

Le combat de Theresa Kachindamoto contre les mariages forcés

Depuis qu'elle est devenue chef de son district, elle en a fait annuler plus de 3000. Depuis 16 ans au Malawi, Theresa Kachindamoto mène un combat acharné contre le mariage forcé des enfants. Voici son histoire. Son combat est soutenu par UNICEF France.

Theresa Kachindamoto, cette femme qui fait annuler les mariages forcés d'enfants au Malawi

Theresa Kachindamoto se bat contre les mariages forcés d’enfants au Malawi. Depuis qu’elle est devenue chef du district de Dedza, il y a 16 ans, elle en a fait annuler plus de 3000. "Je me suis promis qu’il n’y aurait plus aucun mariage forcé d’enfants dans mon district." a déclaré Theresa Kachindamoto. Plus jeune enfant de sa famille, c’est elle qui a été choisie pour devenir chef.

Le mariage des jeunes de moins de 18 ans a été interdit en 2015 au Malawi. Mais en pratique, la loi n’est pas toujours appliquée. Au Malawi, plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Alors, la plupart des parents marient leur fille parce qu’ils n’ont pas assez d’argent pour la nourrir, pour l’habiller ou pour la scolariser. " Moi, je parle aux parents. On s’assoit et on discute du fait de forcer leur fille à se marier. J’essaie de les convaincre que s’ils éduquent leur fille, ils auront tout à gagner dans leur futur." explique Theresa Kachindamoto.

10/06/2019 06:45
  • 2M
  • 1.5K

0 commentaire