Les déclarations des présidents américains sur les fusillades de masse

George W. Bush, Bill Clinton, Donald Trump… Beaucoup de présidents américains ont réagi aux fusillades de masse de leur pays. Retour sur leurs déclarations.

“Les écoles devraient être des lieux de sécurité et des sanctuaires de l'apprentissage”

En 1999, Bill Clinton déclarait déjà à propos des fusillades de masse aux Etats-Unis : “Nous savons que nous devons faire davantage pour aider nos enfants, leur apprendre à exprimer leur colère et à résoudre leurs conflits avec des mots plutôt que des armes.” Le 24 mai 2022, un jeune homme a ouvert le feu dans une école du Texas. Une nouvelle fusillade de masse dans le pays, qui entraîne la mort de 21 personnes, dont 19 enfants âgés de 7 à 10 ans.

“Je n’en peux plus. Nous devons agir. Et ne me dites pas que nous ne pouvons pas avoir un impact sur ce carnage”, a déclaré Joe Biden à la suite de ces évènements. “Nous devons réformer nos lois sur la santé mentale et mieux identifier les individus qui pourraient commettre des actes de violence. Ce sont la maladie mentale et la haine qui appuient sur la gâchette. Pas l'arme”, expliquait Donald Trump en 2019. Aux Etats-Unis, le débat sur le contrôle des armes ne cesse de revenir dans les conversations. “Ces tragédies doivent cesser. Et pour y mettre fin, nous devons changer. Sommes-nous prêts à dire qu’une telle violence infligée à nos enfants, année après année, est quelque part le prix de notre liberté ?”, se questionnait Barack Obama en 2012. Tuerie dans une école primaire au Texas : la colère d'un sénateur

avatar
Brut.
25 mai 2022 19:23