Prisonnier en Iran, il se lance dans une grève de la faim

Benjamin vient d’être condamné à 8 ans de prison pour espionnage et propagande en Iran. Sa famille témoigne.

“On a un frère en prison sans raison”

“Benjamin, c’est un simple touriste. Il est passionné de voyages,il a pris la route vers l’est en septembre 2019, à la recherche de pays, de jolies rencontres, d’endroits magnifiques…” Arrivé fin mai 2020 en Iran, Benjamin tombe vite amoureux du pays. Mais très vite, il ne donne plus de signe de vie et sa famille comprend qu’il a été arrêté par les autorités ukrainiennes. Depuis, cela fait plus de 20 mois qu’il est incarcéré à la prison de Mashhad, dans le nord-est. Condamnée pour avoir accueilli un sans-papiers

“Il a été accusé d’espionnage pour avoir pris des photos de zones interdites avec un drone. On parle d’un drone de loisir acheté 100 euros sur Internet. Et il a été aussi accusé de propagande pour avoir posé la question sur les réseaux sociaux de pourquoi le voile est-il obligatoire en Iran alors qu’il est facultatif dans les autres pays”, explique sa sœur. Le 25 janvier 2022, Benjamin a été condamné en Iran à 8 ans de prison pour “espionnage” et à 8 mois pour “propagande”. Il a fait appel. “Ça fait un mois qu’il est en grève de la faim, donc il est très affaibli, il est de plus en plus alité, il est très fatigué physiquement et psychologiquement.” Nidhal, condamné en Tunisie pour homosexualité

avatar
Brut.