Ramzan Kadyrov dit envoyer ses enfants combattre en Ukraine

Le chef de la Tchétchénie annonce envoyer ses 3 enfants de 14, 15 et 16 ans combattre en Ukraine pour la Russie.

Il estime qu’il est temps pour eux “de s'illustrer dans une vraie bataille”

Adam, Eli et Akhmat, âgés respectivement de 14, 15 et 16 ans, font “des entraînements militaires depuis longtemps” selon leur père, Ramzan Kadyrov, qui estime qu’il est temps pour eux “de s'illustrer dans une vraie bataille”. Dans un message publié sur son compte Telegram, le dirigeant de la république tchétchène justifie cette décision: “Être mineur ne doit pas être un frein à la formation des défenseurs de notre patrie. (…) J'ai toujours pensé que la mission principale d'un père était d'enseigner à ses fils la piété et de leur apprendre à défendre leur famille, leur peuple et leur patrie. (…) Nous sommes convaincus que même des enfants pourront vous réduire en miettes, car vous n'avez ni esprit, ni honneur, ni dignité.” Qui est Ramzan Kadyrov, dirigeant de la Tchétchénie ?

Avant le 25 mai 2022, seuls les Russes âgés de 18 à 40 ans et les étrangers de 18 à 30 ans pouvaient rejoindre l’armée. Le 25 mai 2022, le Parlement russe a supprimé cette limité d’âge. Sauf que l’objectif principal de cette mesure était plutôt d’enrôler des personnes plus âgées, jusqu’à 61 ans et demi, soit l’âge de la retraite en Russie. De plus, au début des années 2000, la Russie avait signé un traité de l’ONU visant à empêcher la participation de mineurs aux conflits armés. En plus d’envoyer 3 de ses 14 enfants officiels, Ramzan Kadyrov s’est illustré ces dernières semaines en estimant qu’il fallait prendre “des mesures plus drastiques” pour battre l’Ukraine, suggérant notamment l’utilisation “l'utilisation d'armes nucléaires de faible puissance”. Comment les médias russes couvrent la guerre en Ukraine

avatar
Brut.