retour

Rosalie Fish court pour les femmes amérindiennes disparues ou assassinées

Aux États-Unis, le taux d'homicide parmi les femmes amérindiennes est jusqu'à 10 fois supérieur à la moyenne. Aujourd'hui, Rosalie Fish court une main peinte en rouge sur le visage pour alerter sur ce fléau. Et pour ne jamais oublier sa tante disparue. (via Brut America)

Rosalie Fish « a donné la parole à celles qui ont été réduites au silence »

Aux États-Unis, le taux d'homicide des femmes amérindiennes est près de 10 fois supérieur à la moyenne. Rosalie Fish, championne d’athlétisme, court une main peinte en rouge sur le visage pour alerter sur ce fléau. Et pour ne jamais oublier sa tante disparue.

Rosalie Fish est une lycéenne championne d'athlétisme. Elle sensibilise aux disparitions et assassinats de femmes amérindiennes en courant, une main peinte en rouge sur son visage. « L’empreinte représente les femmes et surtout les femmes autochtones, qui ont été réduites au silence par la violence » explique Rosalie Fish. « Quand j'ai compris que je pouvais profiter de la rencontre sportive d'athlétisme comme une occasion de parler de ce problème, j'étais convaincue qu'il fallait le faire » ajoute la jeune lycéenne amérindienne.

Rosalie appartient aux tribus amérindiennes des Cowlitz et Muckleshoot de l'État de Washington. Sa tante, Alice Looney, a disparu en 2004. Son corps a été retrouvé plus d'un an plus tard. Les sœurs d'Alice Looney, Caroline et Mary se souviennent du jour où elles ont appris sa mort. « Je me suis effondrée parce que pendant 14 mois, je l'avais cherchée chaque jour en me demandant si elle avait faim, si on la maltraitait d'une manière ou d'une autre, mais j'étais reconnaissante de l'avoir retrouvée » raconte Caroline Looney.

15 ans après, le meurtre se sa tante n'a toujours pas été résolu

Les deux sœurs avaient beaucoup de questions sur la disparition d'Alice Looney. Mais la police n'a pas pu y répondre. 15 ans plus tard, le meurtre d'Alice Looney, amérindienne, n'a toujours pas été résolu. Ses sœurs sont reconnaissantes des efforts menés par Rosalie dans le but d'honorer sa mémoire et de sensibiliser au taux d'homicide parmi les femmes autochtones, jusqu'à 10 fois supérieur à la moyenne nationale. « Par ce geste, elle a donné la parole à celles qui ont été réduites au silence » déclare Mary Looney.

En 2016, 5 712 cas de disparition de femmes ou de filles autochtones ont été signalés au Centre national d'information sur la criminalité des États-Unis. Rosalie a gagné 3 trois médailles d'or et une médaille d'argent. Elle les a données aux familles des femmes amérindiennes pour qui elle a couru. « Maintenant, j'attends que l’on prenne ses responsabilités. La violence policière est très présente, surtout dans ma communauté autochtone et les violences faites aux femmes doivent être prises au sérieux, il faut comprendre qu'il s'agit d'un fléau et d'un génocide » conclut Rosalie Fish.

11/08/2019 15:09mise à jour : 12/08/2019 13:54
  • 676.5k
  • 99

80 commentaires

  • Anne G.
    09/09/2019 19:56

    une sportive qui a des choses importantes à dire.

  • Katya Z.
    22/08/2019 15:09

    Toute l'Europe sait que ces femmes otoctone disparaissent et que des innombrables crimes sont commis hélas ! puisque les corps sont retrouvés, les lois changent-elles dans le monde ? 💝

  • Isabel T.
    20/08/2019 19:39

    J'ai déjà entendu parler de cette tragédie des femmes autochtones qui disparaissent...le groupe québécois "Dans l'Shed" en parle dans une de leur chanson. Cela les préoccupe aussi mais ils sont choqués que les autorités n'en fassent pas plus pour résoudre ce mystère.

  • Maryse A.
    20/08/2019 14:42

    Une intelligence rare.

  • Florimond F.
    16/08/2019 06:44

    Heu? Au delà du débat de merde pour savoir si c’est un femino machin cide , l’important c’est avant tout l’info en elle même

  • Maxime B.
    15/08/2019 15:55

    Si on pouvait arrêter de les appeler amérindiens et amérindiennes... ça fait 500 ans qu'on a découvert l'Amérique et presque autant qu'on sait que ce n'est pas l'Inde !

  • Martine B.
    15/08/2019 07:36

    Bravo! Bisous

  • Pascale G.
    15/08/2019 03:48

    Donc......en 2019 sur la planète....les cow-boy tuent toujours les indiens......et les indiennes pour éteindre la communauté......GRAVE FLEAU oui ... 5712 disparues en 2016 ... help.......

  • Franck B.
    15/08/2019 00:45

    Le vrai peuple américain c est eux!!!!! Tout les autres sont des immigrés!!!

  • Benoît S.
    13/08/2019 19:31

    Comme au canada

  • Edithetchanel E.
    13/08/2019 13:13

    bravo a cette jeunes fille 😘😘😘😘😘😘😲😘😘😘

  • Steven F.
    13/08/2019 11:34

    Les femmes qui corrige pour dire non c'est '' feminicide '' , on sent votre compassion... Quel solidarité c'est vrai que y a pas plus important que de corrigé les autres.... D'ailleurs homicide c'est pour les hommes et la femmes donc bon.

  • Paul L.
    13/08/2019 09:10

    This is an in-house conversation. The vast majority of these women are raped, abducted and/or murdered by members of their own community, often by their own family, and local police are rarely allowed to investigate on indigenous lands. Their tribal elders are the only ones "silencing" anyone.

  • Duir A.
    13/08/2019 07:43

    Usa : pays de sauvages !!!! Encore faut-il les discerner !!!

  • Fatima Z.
    12/08/2019 19:47

    🙏🙏🙏 Bravo à cette jeune femme 👏👏👏 très belle initiative

  • Philippe C.
    12/08/2019 17:27

    Moi y a un truc que je comprends pas. On commence par un très accrocheur "le taux d'homicide parmi les femmes amérindiennes est jusqu'à 10 fois supérieur à la moyenne" et on nous parle de fléau et de génocide. Brrrrrrrrr Puis on ne voit plus l'ombre d'un chiffre. Du coup on fait ce que le journaliste n'a pas fait ou a oublié de présenter : on se renseigne. Et là on trouve 16 femmes assassinées entre 1980 et 2009 selon le FBI ou 23 femmes entre 1971 et 2017 selon la réserve d'où provient la tante de cette jeune femme. Ce qui nous amène à un massacre effrayant de 1 femme tous les 18 à 24 mois. Un fléau et un génocide... Et on se dit que c'est 10 fois la moyenne nationale quoi doit être pour l'ensemble des USA d'une femme assassinée tous les 15 à 20 ans. Vous avez dit du grand n'importe quoi?

  • Zad H.
    12/08/2019 17:08

    ✌👏

  • Maryvonne C.
    12/08/2019 14:43

    un grand bravo pour son courage 💖

  • Yoann A.
    12/08/2019 13:26

    changer votre monde!

  • Jérôme B.
    12/08/2019 13:17

    Courage, il faut partager