retour

Sa fille a rejoint l'État islamique

Albert n'a jamais rencontré son petit-fils. Les seules images qu'il a de lui, ce sont les vidéos que lui envoie sa fille, Gaëlle, partie en Irak pour rejoindre l'État islamique. Pour Brut, Charles Villa l'a rencontré.

Ma fille est partie rejoindre l'État islamique

Albert, Angevin, a une soixantaine d’années. Gaëlle, sa fille, est partie rejoindre l’organisation État islamique en 2015 avec son mari tunisien, Fatih. En Irak, sa fille a eu un fils, Mohammed, aujourd’hui âgé d’un an et demi.

En 2019, l’EI a perdu ses territoires. Fatih a été capturé, Gaëlle et son fils ont été emmenés dans un camp. « Il faut qu’elle soit jugée en France », répète Albert. Charles Villa nous raconte comment il a rencontré cet ancien syndicaliste décidé à mener son combat jusqu’au bout, pour l’amour de sa fille et de son petit-fils.

Comment as-tu trouvé Albert ?

Albert fait partie d’un collectif de parents, « Familles unies ». C’est un groupe de parents dont les enfants sont partis rejoindre l’État islamique, pour la plupart entre 2013 et 2015. Aujourd’hui, ils souhaitent que leurs enfants et petits-enfants soient rapatriés et jugés en France, pour ne pas qu’ils restent à l’abandon, en déshérence. Aussi, leurs enfants risquent la peine de mort s’ils sont jugés en Irak. Et dans les camps syriens, une région contrôlée par les Kurdes, l’État n’est pas reconnu, donc ils ne sont pas jugés.

Albert avait-il des réticences à raconter son histoire ?

Non. Aujourd’hui, ces parents ont envie de se battre pour que le sujet reste sur le devant de la scène médiatique. La bataille contre l’EI s’est officiellement terminée en mars 2019. L’EI a perdu ses territoires. Depuis, ces parents luttent pour obtenir le rapatriement de leurs enfants. Mais depuis un an et demi, ils ne constatent aucun mouvement de la part de l’État français, ou très peu. Il n’y a pas non plus de prise de position officielle sur le sujet.

La mère de Gaëlle ne souhaitait pas témoigner ?

Elle est plus discrète. Elle n’a pas envie de toute cette attention médiatique. Albert, c’est un ancien syndicaliste. Il a mené des combats toute sa vie, notamment pour le droit du travail. Il a l’habitude de se battre pour ce qu’il veut, de revendiquer ses droits. Le combat pour le rapatriement de sa fille, c’est dans la droite ligne de l’histoire de sa vie.

Comment va Gaëlle aujourd’hui ?

À l’heure actuelle, elle est toujours là-bas. Elle parle toujours à son père par messages. On ne sait pas si son mari est mort ou vivant, il a été arrêté en même temps qu’elle lors de la bataille de Baghouz. Gaëlle et son fils sont laissés à l’abandon, dans ce camp qui est une prison à ciel ouvert. Les conditions de vie sont toujours extrêmement difficiles. Leur vie n’est pas menacée par les geôliers, mais les conditions de vie sont très mauvaises.

Le samedi 12 septembre, le collectif « Familles unies » organise un rassemblement à 14h30 devant le secrétariat d'État à l'enfance, à Paris.

05/09/2020 12:13
  • 3.8M
  • 3.5K
Brut - Le livre

2853 commentaires

  • Valerie M.
    3 heures

    Daesch c'est L' islam de ceux qui suivent cette secte comme l'islam des,origines : les chiards de sa crasseuse de fille n'ont pas à revenir en france

  • Nelly L.
    4 heures

    Désolée pour la famille de cette jeune fille, mais pour moi, ELLE N'AVAIT QU'A PAS PARTIR" elle était Française donc elle n'avait qu'à rester en France, je ne la plains pas, en revanche le petit fils n'y est pour rien si le grand-père pouvait le prendre pour l'élever à la Française ce serait bien. PAS DE RETOUR POUR LES DJIADISTES

  • Khady T.
    5 heures

    Beau reportage, beau témoignage mais trop triste , désolant

  • Juste M.
    5 heures

    La pauvre

  • Abdel M.
    5 heures

    Vous etes un grand monsieur Bravo

  • Fabian H.
    5 heures

    Témoignage tres poignant de ce pere tres digne

  • Zizou M.
    6 heures

    Je prie pour lui et son petit fils qui sont victimes dans cette histoire. J'espère que le petit pourra trouver les bras et la protection de son grand père car, même si sa maman a fauté, ce petit n'a rien demandé...

  • Kalou M.
    6 heures

    Je comprends bien la compassion que suscite les commentaires d'un père à sa fille,, mais pour ne pas polémiquer, quand le père dit " il y a des attentats en France , on égorge, on déchiquette, on tue les petites fille à bout portant etc..EUX AUSSI ,ne demandaient rien que l'amour de leur famille, et réponds "tu sais papa, ce qu'ils font ici ", comment interpréter cette phrase !!! pas un mot de compassion . On n'a jamais assez dit c'est dangereux ,elle y va quand même, elle a joué, elle a perdu , j'espère que allah va la sortir de là.

  • Matthieu G.
    6 heures

    Pourquoi autant de compassion dans les commentaires ? Allô réveillez-vous les mecs c’est ce genre de folle furieuse qui se fait exploser en France en tuant nos frères et nos sœurs, et tout ce que vous trouvez à dire c’est « La pAuVre eLle a PaS vU sOn pÈre dEpUis TrOiS aNs »

  • Matthieu G.
    6 heures

    Pour le petit en revanche, c’est horrible il n’a rien demandé à personne et il se retrouve avec deux parents qui sont parmi les pires criminels de l’Histoire.

  • Matthieu G.
    6 heures

    Qu’elle meure là-bas ! Hors de question qu’on accepte de réintégrer les assassins de la république !

  • Ahmed B.
    6 heures

    Pauvre monsieur quand on est père on ne peut comprendre votre souffrance , bravo pour votre sang froid et votre intelligence de père d’homme réfléchi.

  • Axel L.
    7 heures

    Gaelle est comme même extrêmement conne

  • Vanessa C.
    7 heures

    Il es posé et réfléchis.. bravo monsieur. Jspr le retour de votre famille tres vite. Bon courage

  • Viviane M.
    9 heures

    Pauvre père c lui qui est attendrissant, bienveillant qui attend le retour de son petit.fils et sa fille , en espérant que l état entend c SOS 💞 courage monsieur la vie réserve parfois des surprises c ce que je vous souhaite .😶

  • Emilie R.
    9 heures

    Je suis navrée pour ce monsieur. Mais elle a choisi sa voie. Elle a trahi son pays pour aller tuer des innocents (directement ou indirectement). Alors qu’elle crève la bas. On a assez de merde à gérer ici pour en plus se faire chier avec ce genre de dégénérés. La juger en France, non mais et puis quoi encore?! Elle aime l’EI? Et bien qu’elle y reste et qu’elle soit jugée en Syrie. j’ai aucune pitié pour ce genre d’individus. 👎

  • Maël L.
    9 heures

    C,est triste Elle a été endoctriné par des personnes ignorantes de leur propre religion .

  • Dawnoé C.
    9 heures

    Un homme bien

  • James M.
    11 heures

    L etat islamique made in France

  • Sope N.
    13 heures

    Oh comme c triste j’imagine le chagrin de cet homme 😔

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.